Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Prêt immobilier : 3 conseils pour suspendre son crédit immobilier

le report de crédit immobilier est possible lorsque l'on a des difficultés financières, mais comment ?

La durée d’un prêt immobilier se situe en moyenne au-dessus de 18 ans  selon L’Observatoire Crédit Logement/CSA. Or, nous le savons tous, il peut s’en passer des choses en deux décennies ! Difficultés financières passagères, licenciement, divorce, maladie, accident… si vous faites face à ce genre de situation, la suspension de votre crédit immobilier peut être une solution salutaire.

 1. Maintenir un niveau de vie adapté

Le report de votre crédit immobilier vous permet d’éviter un incident de paiement et d’assouplir votre niveau d’endettement. La démarche est simple : vous annoncez la nature de vos difficultés à votre banque ou à la société de crédit et vous négociez un report d’échéances. De ce fait, votre prêt immobilier est suspendu durant plusieurs mois. Vous n’avez plus à rembourser les échéances sur la période donnée. Vous reprenez les versements quand votre situation personnelle ou professionnelle s’éclaircit.

2. Vérifier les clauses du crédit immobilier

Attention, tous les crédits immobiliers ne sont pas concernés par cette flexibilité. Vous pouvez reporter les échéances si vous avez un prêt immobilier à taux fixe, un prêt immobilier à taux révisable et un prêt immobilier à taux mixte. Certaines offres de crédit modulable proposent également cette possibilité. C’est une excellente raison de bien vous renseigner avant de choisir votre prêt immobilier. En fonction de l’établissement prêteur et du prêt contracté, le report d’échéance peut être réglementé. Par exemple, sur la durée totale de votre emprunt, vous avez le droit de suspendre 3 fois vos remboursements avec un délai de 12 mois entre ces 3 suspensions autorisées.

 3. Calculer le prix de la suspension du crédit

Deux types de reports de crédit immobilier sont proposés : le report partiel et le report total. Avec le premier, vous remboursez les intérêts mais vous ne payez plus le capital. Il est donc plus avantageux de faire jouer le report en fin de crédit, lorsque les intérêts sont plus bas. Quel que soit le type de report d’échéances, votre banquier doit établir un avenant à votre contrat de prêt et vous fournir un nouveau tableau d’amortissement. Le report d’échéance n’engendre pas de frais de dossier. En revanche, vous devez être conscient que la prime d’assurance de prêt doit être payée y compris pendant la suspension donc un report génère toujours des frais supplémentaires.

 

Posté le 30 Mars 2018 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités