Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Comment renégocier votre crédit immobilier

Vu le niveau actuel des taux, certains emprunteurs ont tout intérêt à tenter l'opération. Mais les banques sont bien sûr réticentes. En 2004, le crédit immobilier ne coûtait pas bien cher, mais en 2005, il est encore meilleur marché, comme l'observent les deux sites internet spécialisés, meilleurtaux et empruntis. On peut s'endetter à taux fixe et donc à remboursements constants à partir de 2,95% sur sept ans et de 3,60% sur quinze ans. Ce qui ne s'est sans doute jamais vu, car, jamais depuis la Première Guerre mondiale, les taux d'inflation n'ont jamais été aussi durablement bas. Et, ajoutons-le, jamais la concurrence entre les établissements n'a été aussi vive. Ces taux ne tiennent pas compte bien sûr de l'assurance contre le non remboursement. Il n'empêche qu'ils sont à ce point bas que les emprunteurs à des taux plus élevés sont en droit de se demander s'il ne serait pas opportun de renégocier leur crédit immobilier antérieur. La méthode la plus simple consiste à en faire la demande à son banquier. Il se fera sans doute prier, car cette négociation ne fait pas son affaire. A l'époque, il avait en effet refinancé votre prêt avec de l'argent qui lui a coûté plus cher qu'aujourd'hui. Et il ne peut pas modifier son refinancement. Il existe une technique qui vous permet d'espérer une certaine compréhension de sa part. Elle consiste à trouver un autre établissement prêteur qui reprenne votre dossier aux conditions du moment. Mais avant de souscrire le second prêt, il vous faudra rembourser le premier par anticipation, une opération qui supporte des frais de levée d'hypothèque et des pénalités de remboursement anticipé. Les spécialistes estiment que l'opération n'est concevable ni au cours des premières années de remboursement du prêt initial, car la pénalité coûte trop cher, ni en fin de prêt, car la différence entre les intérêts restant à courir est insuffisante. Bref, il faut que votre crédit initial ait entre cinq et dix ans à courir. Et que l'écart entre les taux des deux prêts dépasse deux points d'intérêt. Ces deux conditions s'appliquent aux prêts souscrits entre 1995 et 1997. Les emprunteurs de l'époque ont tout intérêt à se mettre en chasse. En sachant que leur meilleur interlocuteur reste leur banquier actuel. A condition d'avoir une offre concurrente dans la poche. La concurrence, ça sert à ça !

Posté le 17 Février 2005 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités