ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > L'immobilier peut-il s'effondrer ?

L'immobilier peut-il s'effondrer ?

L'augmentation des prix a subi un coup de frein, mais la légère hausse de l'indice de solvabilité des ménages et l'ouverture des prêts à taux zéro sur l'ancien devraient soutenir le marché. La bulle immobilière est plus que jamais à l'ordre du jour. Le magazine britannique The Economist a publié récemment des prévisions explosives, fondées sur le précédent japonais, au début des années 90, ainsi que sur la flambée des prix observée partout dans le monde, à l'exception de l'Allemagne et du Japon. Pour The Economist, la forte divergence entre les hausses de loyers et les augmentations des prix de vente est porteuse d'une correction brutale, dont deux pays - le Royaume-Uni et surtout l'Australie - nous fournissent d'indiscutables signes avant-coureurs. En Australie, la tendance est carrément à la baisse des prix. Dans un rapport remis la semaine dernière, la Banque de France réitère pour sa part les craintes que lui inspire la surchauffe actuelle du marché français. Notre bulle immobilière va-t-elle crever ? Les observations les plus récentes des professionnels de la Fnaim, la Fédération de l'immobilier, ne permettent pas de conclure au moindre retournement du marché. Il est vrai que sur la base des chiffres du second trimestre de cette année, la hausse des prix a subi un coup de frein, qui affecte en premier lieu les maisons. Il n'empêche qu'en perspective sur un an, la hausse des prix a été spectaculaire, et bien supérieure à 10 %. Alors que les freins à cette hausse serrent un peu moins fort qu'il y a six mois. Le principal frein, c'est la désolvabilisation des ménages. Or, l'indice de solvabilité des ménages, qui permet à la Fnaim de mesurer l'évolution dans le temps de leur pouvoir d'achat immobilier, est en légère hausse pour le deuxième trimestre de suite. C'est que la baisse récente des taux des crédits compense la hausse des prix. Autre élément, inflationniste celui-là : l'ouverture des prêts à taux zéro au marché de l'ancien. Cette ouverture solvabilise tout à coup des ménages. Ils sont 123 000 qui ont postulé au PTZ " ancien " depuis son lancement en février. Le marché immobilier n'en demandait pas tant ! Avec de tels soutiens, il n'est pas près de s'effondrer. Son seul véritable ennemi, c'est la hausse des taux d'intérêt qu'on ne voit pas vraiment venir.

Posté le 21 Juillet 2005 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Prix de l'ancien : le [..]

Petits meublés : les cas [..]

Taux immobilier actuel
1,20
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.