ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Situation du marché immobilier

Situation du marché immobilier

La hausse des taux directeurs décidée par la Banque centrale européenne n'aura aucun effet sur le marché immobilier. La micro-hausse du taux de refinancement de la Banque centrale européenne sera sans impact sur le marché immobilier. Cette hausse ne renchérira en effet que les prêts immobiliers à taux révisable. Or, actuellement l'écart entre les taux d'intérêt à court terme qui servent de référence aux prêts à taux révisable et les taux d'intérêt à long terme sur lesquels sont indexés les prêts à taux fixe est suffisamment faible pour que l'on privilégie ces prêts-là, comme le font huit acheteurs sur dix. Si M. Trichet ne casse pas la spéculation immobilière actuelle, celle-ci a quelques bonnes raisons de se calmer toute seule. D'abord, dans le neuf, le nouveau plafonnement des réductions d'impôt et le nouveau dispositif Borloo populaire vont déstabiliser le Robien, qui tirait le marché. Quant à l'ancien, les taux à long terme n'ont pas attendu M. Trichet pour monter de quelques dizaines de point d'intérêt. Et puis les banques seraient devenues plus sélectives dans leur offre de prêts. Sur le marché, si les statistiques concernant l'évolution des prix sont contradictoires, les uns observant une poursuite de la hausse, les autres une inflexion, toujours est-il que les biens tendent à se vendre plus lentement et pas à n'importe quel prix. C'est que la solvabilité des acquéreurs n'a évidemment pas suivi la hausse des prix. Un nouvel indice, concocté par le Crédit Foncier et l'Essec, mesure l'évolution de cette solvabilité chez les primo-accédants, ceux qui interviennent pour la première fois sur le marché immobilier et dont la contribution a eu tendance à diminuer ces dernières années. Il n'y a rien d'étonnant à cela lorsque l'on découvre que la capacité moyenne d'achat des primo-accédants, sur la base des chiffres pour la France entière, a baissé de 59 mètres carrés au premier semestre 2000 à 51 mètres carrés au premier semestre de cette année. L'extension du prêt à taux zéro à l'immobilier ancien a permis d'enrayer temporairement cet appauvrissement, mais la hausse récente des prix et des taux va le relancer. Or c'est quand les primo-accédants renoncent que les marchés se retournent.

Posté le 06 Décembre 2005 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier : TVA 5,5 % [..]

Impôt : bouclier [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.