ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Crédits aux entreprises

Crédits aux entreprises

Les banques commencent-elles, subrepticement, à fermer les robinets du crédit aux entreprises ? Après plusieurs semestres consécutifs d'accès facile à un crédit bon marché favorisé par une offre bancaire abondante conjuguée à un sous-investissement des entreprises et un moindre besoin de financement de leur cycle d'exploitation, les premiers signes tangibles d'une inversion de tendance se font en tout cas jour. Comme en témoigne l'enquête de décembre sur la gestion de trésorerie de l'AFTE (Association française des trésoriers d'entreprise) et du Centre d'observation économique (COE) de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris. Fin d'un cycle Selon cette enquête, réalisée auprès de 800 entreprises de plus de 500 salariés, la part, toujours majoritaire, de celles qui constatent une réduction des marges sur les prêts bancaires se contracte sensiblement depuis deux mois. Ainsi, si le solde des opinions recueillies indique toujours une baisse des marges, il est passé de 15,9 % en avril à 12 % en septembre, 8,6 % en novembre et... 4,3 % en décembre. A cela s'ajoute une autre observation : depuis mars, la recherche de financement est jugée moins aisée par les trésoriers. Entre avril et décembre, le solde de ceux qui la jugent plutôt facile a chuté de 40 %. « Ces deux mouvements (marges et accès au financement, NDLR) tendent ainsi à souligner que l'on s'approche de la fin du cycle de détente des marges bancaires », note l'enquête. Une analyse que corroborent certains établissements de crédit. « La baisse des marges sur les flux et la baisse des spreads de crédit, l'accroissement des crédits secs influencent négativement le rendement de nos fonds propres, en particulier sur le marché des grands comptes », explique Pascal Arnoult, directeur des relations grandes entreprises de la BRED. La généralisation de commissions « flat » (sans marge) accompagnant les restructurations rapides des crédits syndiqués masque quelque peu la baisse des marges. Le souci du rendement « Dans ce contexte maussade, poursuit Pascal Arnoult, la croissance, précédemment à deux chiffres, de nos activités sur ce marché sera volontairement ramenée autour de 3 % ou 4 % pour 2006. » Même son de cloche au sein du Groupe Caisse d'Epargne. « Il est désormais clair que la vision du compte de résultat prime sur celle des «league tables», qui impliquait des prises d'opérations agressives pour capter du volume. Les établissements bancaires ont davantage que par le passé le souci du rendement, ce qui ne les pousse pas à multiplier les opérations », indique Jean-Pierre Coiffé, directeur du marché entreprises à l'Ecureuil. Ce dernier précise cependant que son établissement, qui veut poursuivre son développement sur cette cible, adopte une position médiane entre conquête agressive et rentabilité opérationnelle.

Posté le 29 Décembre 2005 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

2005 année exceptionnelle pour [..]

Endettement en [..]

Taux immobilier actuel
0,77
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.