Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Quelle garantie choisir ?

Les banquiers n'acceptent de prêter de l'argent qu'avec la garantie d'être remboursés. Et les propriétaires, de louer qu'avec la certitude d'être payés. Si on vous demande d'être caution, résistez ! D'autres solutions existent… Tout le monde ou presque se trouve un jour ou l'autre confronté à la caution. Soit parce qu'un proche veut louer un logement. Soit parce que vous-même, un parent ou un ami désire emprunter pour acheter une voiture, un bien immobilier, ou pour monter une entreprise… Il faut dire que c'est un réflexe naturel chez un bailleur ou un banquier que de demander cette garantie ! La première riposte consiste à proposer une solution alternative. Car la confiance s'acquiert aussi par d'autres moyens. Au moment de louer un logement, le recours aux parents ou à des proches peut ainsi être évité grâce à la garantie Loca-Pass. Donnée par l'organisme gestionnaire du 1% logement, elle peut couvrir jusqu'à dix-huit mois de loyers et de charges. Le locataire doit en faire la demande à l'organisme gestionnaire du 1% logement auquel son entreprise verse sa participation. Les jeunes de moins de 30 ans à la recherche d'un premier emploi peuvent aussi bénéficier du Loca-Pass. Privilégiez l'hypothèque si vous achetez un logement S'il s'agit d'acheter, l'hypothèque vaut toujours mieux qu'une caution personnelle. Le logement hypothéqué peut certes faire l'objet d'une saisie, mais les autres biens seront épargnés. Reste qu'il y a moins cher : la garantie d'une société de cautionnement. Exemple : la Saccef pour les prêts consentis par la Caisse d'Epargne, le Cautionnement mutuel de l'habitat pour les emprunts auprès du Crédit Mutuel, la Casden pour les enseignants… Sans oublier, pour tous les autres, le Crédit Logement. En pratique, une partie de la participation versée vous sera restituée en fin de prêt. Pensez aussi au nantissement. Ainsi, si vous avez un portefeuille de titres ou une assurance vie, vous pouvez l'apporter en garantie de votre emprunt. En général, la banque accepte ce principe d'autant plus facilement que les comptes sont chez elles ! Attention toutefois, il faut être prêt à immobiliser son épargne sur toute la durée du prêt. Le nantissement d'un bien, tel que des meubles de valeur, peut également être envisagé pour l'achat d'une voiture. Pensez à l'affacturage si vous êtes entrepreneur Les chefs d'entreprise ou les commerçants, eux aussi, se trouvent souvent confrontés au problème. En particulier, en cas de découvert régulier. Contre-attaquez alors en proposant plutôt à votre banquier de prendre en charge votre affacturage. Vous allez alors vendre vos créances à une société, à charge pour cette dernière de les recouvrer. Le financement des investissements, tout comme la création ou la reprise d'une société, impliquent, eux, des montants un peu plus importants. Comme pour l'immobilier, rapprochez-vous des fonds de caution. Ces organismes garantissent sous certaines conditions les prêts bancaires accordés aux petits entrepreneurs. Exemple : la Siagi, l'outil de garantie des chambres des métiers et de l'artisanat, ou la Sofaris. Ne négligez pas non plus le réseau des Banques Populaires, auquel sont rattachées trente-cinq sociétés de caution mutuelle, les Socama.

Posté le 02 Janvier 2006 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités