Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Début difficile pour l'IRL

Bonne nouvelle pour les locataires : la hausse du nouvel indice de référence des loyers (IRL) s'est ralentie au troisième trimestre 2005 à + 2,33% après + 2,64% au deuxième trimestre. Mauvaise nouvelle : si l'ancien indice (ICC) était toujours en vigueur, cette hausse aurait été légèrement inférieure. Jusqu'au premier janvier 2006, la moyenne associée sur quatre trimestres de l'ICC servait de base à la revalorisation des loyers. Mais son envolée depuis le quatrième trimestre 2000 a conduit le gouvernement à l'abandonner au profit de l'IRL. L'idée était alors de lisser les hauts et les bas de l'indice de référence et de tempérer l'envolée des loyers du secteur privé. Là où le bât blesse, c'est que l'ancien ICC aurait fait apparaître au troisième trimestre une hausse moindre que celle du nouvel IRL: 2,31% contre 2,33%! Certes, ce n'était pas le cas lors du trimestre précédent: l'IRL était à 2,64% là où l'ICC était à 4,83%. Mais l'on peut s'interroger sur la pertinence d'une réforme qui a consisté à casser le thermomètre. FV Repères L'IRL sert de référence à la révision annuelle des loyers à la date anniversaire du bail ou à la date indiquée dans les contrats de location. Ce nouvel indice, publié pour la deuxième fois, est composé à 60% par l'indice des prix à la consommation, à 20% par l'indice des prix des travaux d'entretien-amélioration du logement (IPEA) et à 20% de l'ancien Indice du coût de la construction (ICC).

Posté le 11 Janvier 2006 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités