Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Etre primo-accédant en 2006

Au plan national, la part d'acheteurs primo-accédants est en baisse. Elle est passée de 76% en 1998 à 63% en 2004. Principal responsable : la hausse des prix. Cette diminution est plus accentuée dans les régions à forte tension immobilière : 56,1 % en Ile-de-France et 55 % en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le Crédit Foncier estime qu'entre 2000 et 2005, un ménage de primo-accédants a perdu 20 % de son pouvoir d'achat immobilier. Pour redonner du pouvoir d'achat aux 90 000 primo-accédants privés ainsi d'acheter chaque année, il faudrait que les revenus augmentent - dans l'ancien, les prix ont doublé en 7 ans tandis le revenu disponible moyen des ménages augmentait de seulement 10 %. -, que les taux d'intérêt restent stables, que les prix baissent et que la tendance à la pénurie de logements s'inverse. Pour acheter en 2006, mieux vaut donc être propriétaire que primo-accédant, et profiter de l'apport que constitue la revente de son bien…

Posté le 17 Janvier 2006 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités