Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Loi SRU modifiée

L'intervention symbolique de l'Abbé Pierre lors de l'examen de la loi Borloo sur le logement aura eu un effet limité. Si certains amendements ont été rejetés, mercredi soir, les députés ont modifié le quota des 20% de logements sociaux fixés dans la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain). Les députés ont adopté par 58 voix contre 18 un amendement déposé par le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier (UMP) qui inclut "pendant une durée de cinq ans" et sous conditions de ressources, dans le décompte du quota 20% "des logements vendus et construits dans le cadre d'opérations d'accession sociale à la propriété" notamment grâce au prêt à taux zéro. Cette mesure, soutenue par le gouvernement a provoqué la colère des députés PS, PC et Verts qui ont dénoncé "une remise en cause insidieuse de la loi SRU" et accusé la majorité "d'exonérer les maires délinquants qui font tout pour détourner la loi (SRU) de leurs devoirs". L'UDF s'est également prononcé contre cet amendement. Les députés de gauche ont bataillé contre cette mesure présentée par la majorité comme favorisant l'accession sociale à la propriété, en multipliant les interventions, rappels au règlement, demandes de suspension de séance. "Le gouvernement ne sera favorable à aucune modification de la comptabilisation territoriale de l'article 55, en revanche s'il s'agit d'aider les territoires à accueillir des gens sous plafond de ressource je trouverai inadmissible et même scandaleux qu'on s'interdise toutes les voies possibles" a argué le ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo. En revanche, les députés ont un amendement élargissant la zone d'application du quota de 20 % de logements sociaux fixés dans la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) à l'intercommunalité et non plus à la commune. Cet amendement présenté par la commission des Finances et un député UMP n'a pas été soutenu par le gouvernement. Plusieurs amendements UMP qui visaient également à modifier la loi SRU ont été retirés par leurs auteurs comme celui présenté par Chantal Brunel (UMP) tendant à comptabiliser dans les 20% les places d'aires d'accueil des gens de voyages

Posté le 26 Janvier 2006 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités