ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > UFC-Que Choisir dénonce la faible mobilité bancaire en France

UFC-Que Choisir dénonce la faible mobilité bancaire en France

L'UFC - Que Choisir a réitéré ses propositions auprès du Ministère de l'Economie pour plus de facilité dans le changement de banque. L'organisation estime qu'il reste toujours très difficile aux clients des banques de quitter l'établissement qui tient leurs comptes en raison des frais de sortie et de transfert. Les consommateurs sont comme prisonniers des banques. La preuve : ils restent en moyenne 10 ans dans le même établissement et le taux de changement de banque est très faible. Le coût des transferts de compte bancaire et la lourdeur administrative sont pointés du doigt par l'UFC Que Choisir, alors que la Commission européenne commence à se pencher sur cette entrave à la concurrence. L'étude rendue publique par l'association met en avant les "frais de transfert très élevés précisément sur les placements dont elles savant qu'une clôture anticipée serait pénalisante pour le consommateur, car lourde de conséquences financières ou fiscales pour l'épargnant". Des exemples sont donnés : il faut prévoir en moyenne 68€ de frais pour le transfert d'un produit d'épargne (PEL et CEL). Et jusqu'à 77.5€ pour la clôture d'un Plan d'épargne populaire chez LCL, contre 57€ chez BNP Paribas. A ces frais viennent s'ajouter des pénalités de remboursement anticipé si des prêts sont en cours dans la banque que vous quittez (les pénalités sont souvent lourdes en cas d'arrêt d'un crédit immobilier en cours). De plus, des coûts cachés sont également prélevés sur la clôture de certains moyens de paiement. Ainsi, les banques ne remboursent pas les cotisations versées au titre de la carte bancaire pour l'année en cours, ce qui peut représenter pour le client une perte significative, en particulier s'il a souscrit un "pack Carte Bleue". Et plus le consommateur a souscrit de produits, plus il y perd. L'UFC Que Choisir recommande au Ministère de l'Economie la mise en place des mesures suivantes pour d'avantage de transparence en faveur des utilisateurs des banques : - Une facture pourrait être établie avec la somme des prélèvements effectués. - Une harmonisation de la présentation des plaquettes tarifaires dans les agences bancaires permettrait aux utilisateurs de mieux comparer les différentes banques. Source : les Echos.

Posté le 31 Juillet 2006 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

LCL (Le Crédit Lyonnais) offre [..]

Une carte bancaire avec [..]

Taux immobilier actuel
0,66
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.