ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > ActualitĂ©s crĂ©dit immobilier > PrĂȘts immobiliers : taux de plus en plus bas

PrĂȘts immobiliers : taux de plus en plus bas

Les taux d'intĂ©rĂȘt proposĂ©s en zone euro pour l’achat de logements privĂ©s continuent de baisser, selon des chiffres publiĂ©s mercredi par la Banque centrale europĂ©enne (BCE). Un niveau bas qui rend le coĂ»t du crĂ©dit faible, imposant ainsi aux banques de prendre plus de risques. Les taux pour les prĂȘts immobiliers d'une durĂ©e initiale de 5 Ă  10 ans ont ainsi reculĂ© pour atteindre 4,39% en moyenne en fĂ©vrier dernier, contre 4,43% le mois prĂ©cĂ©dent, 4,49% en dĂ©cembre et une moyenne de 4,74% au cours du deuxiĂšme semestre 2004. Dans le dĂ©tail, les taux d'une maturitĂ© allant jusqu'Ă  un an sont passĂ©s Ă  4,62% en fĂ©vrier contre 4,66% en janvier et 4,72% en dĂ©cembre. Ceux d'une maturitĂ© de 1 Ă  5 ans sont restĂ©s inchangĂ©s en fĂ©vrier Ă  4,45% et ceux d'une maturitĂ© supĂ©rieure Ă  5 ans ont baissĂ© en moyenne Ă  4,76% contre 4,79% en janvier et 4,83% en dĂ©cembre. Ces statistiques sont de nature Ă  conforter les craintes de la BCE sur le dĂ©veloppement de bulles immobiliĂšres dans plusieurs pays de la zone euro, source de tensions inflationnistes et de risque d'Ă©clatement lorsque les taux commenceront Ă  remonter. Dans son dernier rapport mensuel de conjoncture, l'institut jugeait ainsi que «le niveau exceptionnellement bas des taux d'intĂ©rĂȘt» dans la zone euro est l'une des principales causes de «la forte dynamique des prix de l'immobilier dans plusieurs rĂ©gions» de la zone. Dans le mĂȘme temps, contrairement Ă  ce qui se passe en Grande-Bretagne par exemple, la BCE ne peut pour le moment se permettre de durcir sa politique monĂ©taire afin de faire retomber la fiĂšvre immobiliĂšre. Une hausse de ses taux directeurs risquerait d'affaiblir une croissance Ă©conomique dĂ©jĂ  trĂšs faible, dans un contexte de pĂ©trole toujours plus cher. En effet, depuis juin 2003, la BCE n’a pas modifiĂ© le taux d’intĂ©rĂȘt de rĂ©fĂ©rence de la zone euro, fixĂ© Ă  2 %. Mais en gardant un taux bas, la BCE rend aussi le coĂ»t du crĂ©dit faible. Prise de risque accrue pour l’industrie du crĂ©dit immobilier En France, les banques de crĂ©dit immobilier «ne pourront bientĂŽt plus faire lÂ’Ă©conomie de certaines prises de risques», estime le cabinet Mercer dans une Ă©tude parue mardi. Dans ce contexte de taux «exceptionnellement bas», alors que la croissance de leurs revenus se tasse, les banques sont forcĂ©es de s’adapter. Pour leur cœur de clientĂšle standard, elles assouplissent leurs conditions : «elles prĂȘtent au-delĂ  du seuil admis des 33 % des revenus de l'emprunteur, allongent la durĂ©e des emprunts jusqu'Ă  trente ans, ou bien mĂȘlent taux variable et taux fixe pour allĂ©ger les Ă©chĂ©ances», explique le cabinet. Plus dangereux, pour conserver leur rythme de croissance dans le crĂ©dit immobilier, les banques vont devoir accorder des crĂ©dits Ă  des clients a priori moins solvables. Leurs nouvelles cibles, selon Mercer : «les emprunteurs qui ont moins de 10% d'apport, ceux qui ont un service Ă©chĂ©ance de remboursement Ă©levĂ©e et ceux qui ont eu par le passĂ© des problĂšmes de crĂ©dits ou une histoire « non conventionnelle». Si les banques sautent le pas, cette clientĂšle sociale pourrait reprĂ©senter 18 % des encours de crĂ©dit immobilier en France, soit 60 milliards d'euros

PostĂ© le 14 Avril 2005 © Guide du crĂ©dit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les derniÚres actualités du marché :

L'influence de la [..]

Poursuite de la hausse des [..]

Taux immobilier actuel
1,30
Comparez les taux actuels
CapacitĂ© d'emprunt Calcul prĂȘt Ă  taux zĂ©ro Calcul frais de notaire
Simulation prĂȘt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les rĂ©ponses de financement Ă  votre demande !
Un crĂ©dit vous engage et doit ĂȘtre remboursĂ©. VĂ©rifiez vos capacitĂ©s de remboursement avant de vous engager.