Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Ralentissement des ventes de maisons individuelles

Selon l'Union nationale des constructeurs individuelles (UNCMI), cette hausse moyenne de 3%, avec 191.500 ventes réalisés, "cache des disparités régionales sensibles". Le bassin parisien, l'Aquitaine et le grand ouest connaissent une évolution très favorable (+8%), tandis que l'est (-4%) et l'Ile-de-France (-1%) subissent un fléchissement et que la région méditerrannée s'érode fortement (-15%). "En Languedoc-Roussillon, les prix du foncier flambent avec une population présentant des revenus inférieurs à la moyenne française et connaissant un taux de chômage important", souligne l'UNCMI. L'UNCMI, qui ne délivre pas de statistiques en matière de prix, juge vendredi dans un communiqué que le marché des maisons individuelles "est à l'abri" d'une bulle immobilière, et table, comme la plupart des professionnels, sur un ralentissement en douceur pour 2005. Mais pour les cinq ans à venir, l'UNCMI n'exclut pas un scénario "plus tendu". "Le dérapage entre le prix des logements et le revenu disponible des ménages est aujourd'hui une réalité et il est normal d'attendre une correction". Rappelons que 75% des ménages accédant à la maison individuelle ont un revenu net compris entre 1.700 et 3.500 euros, selon l'UNCMI. Enfin, face à l'augmentation des coûts de construction et des coûts de main d'oeuvre, l'organisation préconise "une véritable politique de création foncière" et attend que la nouvelle formule du prêt à taux zéro "fasse ses preuves".

Posté le 15 Février 2005 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités