Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien immobilier aux enchères : une bonne affaire sous conditions

vente immo aux encheres

Les taux bas du crédit immobilier désinhibent les candidats à l’achat immobilier, mais la hausse des prix rend l’accession difficile dans les grandes agglomérations. Dans ce contexte, les rabais promis par la vente aux enchères de biens immobiliers sont alléchants ! Mais est-ce sans risque ? Nos réponses.

 En-dessous des prix du marché

Adjugé ! Ici, pas question de négociation du prix : c’est le meilleur enchérisseur qui repart avec les clés. Les enchères ne sont pas réservées aux tableaux et aux voitures de collection, ni aux ventes en ligne entre particuliers. Les biens saisis par la justice, les biens successoraux et les biens appartenant à l’État peuvent en faire l’objet. Pour les acquéreurs, c’est une bonne affaire potentielle : le magazine Capital évoque une réduction sur le prix de 15 à 35% par rapport aux tarifs du marché. Motivant à l’heure où le prix de l’immobilier dépasse 10 000€/m² à Paris, 4 500€/m² à Lyon et Bordeaux ou encore 3 000€/m2 à Toulouse et Rennes ! De quoi réduire son besoin en termes de montant de prêt immobilier, et donc obtenir des mensualité ou une durée réduites. Ce qui a une incidence sur le taux de prêt immobilier !

 Des conditions particulières

L’achat immobilier aux enchères n’est toutefois pas une séance de shopping comme une autre. Il ne faut déjà pas rater le créneau de la visite collective du bien, lors de laquelle il est essentiel de bien l’étudier pour avoir une idée précise de son état et des éventuels travaux à réaliser, car il n’y aura pas d’autre occasion de le revoir ! De même, il n’existe pas de délai de rétractation après la vente, contrairement à une transaction classique. Lorsqu’il s’agit d’une enchère judiciaire qui se déroule dans un tribunal de grande instance, il faut impérativement être accompagné d’un avocat, avec ce que cela sous-entend  en termes d’honoraires à régler. Et pour toute vente aux enchères, il faut déposer à l’entrée un chèque couvrant 10 à 20% de la mise à prix du bien convoité. Chèque restitué évidemment si vous ne repartez pas avec l’enchère !

 Ne pas minorer les frais annexes

Pour remporter une enchère, il faut être le dernier enchérisseur. Cela signifie qu’il n’y a eu aucune offre lors des 90 secondes qui suivent votre dernière offre, ou que deux bougies se soient éteintes. Vos concurrents ont toutefois encore 10 jours pour surenchérir avec une offre supérieure de 10% à la vôtre ! A vous de vous assurer en revanche que vous pouvez emprunter la somme ; une vente aux enchères ne comporte pas de clause suspensive liée à l’obtention du crédit immobilier. Un conseil : rendez-vous en amont auprès de votre banque ou d’un courtier en prêt immobilier pour connaître votre capacité d’emprunt afin de vous fixer un budget. Il serait dommage le montant de crédit immobilier auquel vous pouvez prétendre compte tenu de vos revenus ne couvre pas le montant final du bien adjugé, auquel il encore ajouter 7 à 12% de frais annexes (frais de notaire, frais d’huissier et de publicité, etc.).

Posté le 28 Octobre 2019 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités