ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Assurance de prêt immobilier : tout ce qu'il faut savoir sur le marché en 2016

Assurance de prêt immobilier : tout ce qu'il faut savoir sur le marché en 2016

La Fédération française de l'assurance (FFA) a récemment livré ses chiffres relatifs au secteur de l'assurance de prêt immobilier en 2016. Le Guide du crédit revient sur les principales conclusions de l'étude.

Des cotisations en hausse de 1% 

Les cotisations continuent en hausse. L'an dernier, le marché pesait 8,8 milliards d'euros en 2016, ce qui constitue une hausse de 1% par rapport à 2015. Une progression qui ne masque pas toutefois un ralentissement des cotisations : la hausse atteignait 3% il y a 2 ans.

Des cotisations principalement versées au titre des prêts immobiliers

L'encours des prêts accordés aux particuliers s'élevait à 1 258 milliards d'euros l'an dernier. Par rapport à cet encours, les cotisations d'assurance emprunteur représentent 0.7% en 2016.

Logiquement, ces cotisations sont majoritairement versées dans le cadre d'un crédit immobilier (73%, soit 6,5 milliards d'euros). Les cotisations pour les prêts à la consommation atteignent 21% (soit 1,8 milliard d'euros) et les prêts professionnels (6%, soit 0,5 milliard d'euros). 

Pour mémoire, l'assurance de prêt immobilier est systématiquement exigée par les prêteurs dans le cadre d'un prêt immobilier, au contraire du crédit à la consommation. 

La grande majorité des cotisations sont versées au titre des garantie décès

La FFA fournit également la répartition des cotisations en fonction des garanties. Elles sont principalement versées au titre des garanties décès (70%, soit 6,2 milliards d'euros), devant les garanties incapacité-invalidité (27%, à 2,4 milliards d'euros) et perte d'emploi (3%, à 0,2 milliard d'euros). 

En termes d'évolution, les cotisations en garantie-décès ont augmenté de 2% tandis que celles relatives aux garanties perte d'emploi et incapacité-invalidité ont respectivement reculé de -2% et -1%. 

Les délégations d'assurance représentent 12% des contrats signés en 2016

La « délégation d'assurance » ? Il s'agit du fait de souscrire une offre d'assurance de prêt immobilier autre que celle proposée par sa banque. Cette opération est possible depuis l'instauration de la loi Lagarde en 2010. Ses dispositions ont été renforcées en 2014 et 2017 avec la possibilité de résilier son contrat d'assurance de prêt : 

  • jusqu'à 1 an après la signature du prêt immobilier (loi Hamon) ;

  • à chaque date anniversaire du contrat d'assurance emprunteur après le délai d'1 an (amendement Bourquin). 

Ces mesures ont pour objectif d'inciter les ménages à comparer les assurances de prêt immobilier afin de bénéficier de tarifs plus compétitifs. 

En 2016, la part des délégations d'assurance au sein de la production atteint 12% pour un volume d'un milliard d'euros. Les contrats souscrits par les banques pour le compte de leurs clients représentent donc 88%, soit 7,8 milliards d'euros. Ce résultat marque une stabilité des délégations d'assurance par rapport à 2015.

Posté le 26 Juillet 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier : quelles régions [..]

Immobilier : le gouvernement [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.