ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Budget : les tendances conso de l'après-confinement

Budget : les tendances conso de l'après-confinement

Le confinement aura eu raison des Français qui ont changé leurs habitudes de consommation

Le confinement a contraint les Français à moins consommer. Selon Flavien Neuvy, économiste et directeur de l’Observatoire Cetelem, il est également à l’origine d’une prise de conscience plus profonde, que la seule inquiétude économique ne suffit pas à expliquer. 

La prépondérance du digital dans le quotidien des Français

La crise sanitaire a profondément modifié les habitudes de vie durant les 55 jours de confinement. Des millions de Français se sont retrouvés au chômage partiel, de nombreux actifs en CDD n’ont pas été renouvelés, les missions intérim ont été suspendues. Huit millions de salariés ont expérimenté le télétravail, l’enseignement à distance a pris le relais de l’école – et les plateformes de streaming celui des cinémas, le secteur immobilier a dû se contenter des visites en 3D, les actes notariés sont signés en visioconférence, la lecture de la presse en ligne a considérablement progressé… Le numérique a développé en peu de temps de nouveaux usages. Mais ce n’est pas la seule conséquence sociétale de l’épisode de Covid-19. 

Vers une consommation plus locale et plus raisonnée

Alors que les ménages ont modifié leurs modes de consommation par la force des choses pendant le confinement, 83% des Français affirment vouloir continuer à consommer moins, mieux et local d’après l’Observatoire Cetelem. Le made in France prend le pas sur les autres produits tout comme l’importance de l’autosuffisance. Ainsi l’attrait pour le drive se confirme post confinement (+ 10% des parts de marché), tout comme celui pour les commerces de proximité qui étaient au rendez-vous durant la crise sanitaire. Mieux, les producteurs locaux qui se sont organisés à travers la vente à distance voient leur succès se pérenniser. En revanche, le secteur de l’équipement (ameublement, automobile) et les produits de grande consommation sont boudés. Se dirige-t-on vers la fin de la surconsommation ? 

Des conséquences économiques à prendre en compte

Les conséquences financières liées au chômage partiel et la baisse de l’activité économique, avec des pertes de revenus inévitables, obligent aussi certains ménages à revoir leur budget. Son équilibre peut en effet être précaire en raison de dettes à rembourser. Dans ce type de situation, ne rien faire peut conduire au surendettement en cumulant découvert, factures impayées et mensualités non remboursées… Un rachat de crédit éloigne la menace d’un tel cercle vicieux. Avec une durée de remboursement plus longue et un taux d’intérêt compétitif, le rachat de crédit va contribuer à réduire le montant des mensualités afin de ramener le taux d’endettement à un niveau supportable. Le rachat de crédit permet de regagner un reste à vivre suffisant pour faire face aux dépenses du quotidien.

Posté le 08 Juin 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Bilan : ce que le Covid-19 [..]

Covid-19 : les Français [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.