Rachat de crédit : réduisez vos mensualités

Budget : pour 2 Français sur 3 leur pouvoir d'achat a baissé

Budget plus de 2 Français sur 3 estiment que leur pouvoir d'achat a baissé

Plus de la moitié des Français estiment avoir perdu du pouvoir d'achat durant les six derniers mois, selon une récente étude Harris Interactive publiée début juin 2022. Avec la hausse de l'inflation depuis le début de l'année, une majorité des Français s'inquiète de l'augmentation des prix.

L'inflation record entraîne une diminution des dépenses

Face à l'inflation record, le pouvoir d'achat pèse de plus en plus sur le quotidien des consommateurs. Ainsi, plus de la moitié des Français se disent « très préoccupés » par les risques de hausse des prix. C'est le résultat d'une enquête Harris Interactive publiée début juin 2022. Ils sont d'ailleurs 62 % à penser que le pouvoir d'achat va baisser prochainement et plus de 2 sur 3 à avoir le sentiment que leur pouvoir d'achat s'est contracté au cours des six derniers mois. En cause ? Les Français attribuent ce sentiment à la hausse des prix du marché (94 %) plutôt qu'à une baisse de leurs ressources. Au quotidien, cette inflation est ressentie tous secteurs confondus (énergie, hygiène, loisirs, alimentation, tourisme). Ils sont même plus de 9 sur 10 à avoir perçu personnellement une augmentation des produits alimentaires ainsi que des prix du carburant et des énergies du quotidien (chauffage, eau chaude, électricité).

Augmentation des prix, le plus dur est à venir

L'optimisme n'est pas de mise sur la question de l'augmentation des prix. Les Français sont en effet plus de la moitié (62 %) à estimer que leur pouvoir d'achat va encore baisser dans les prochains mois. Et, plus de 2 sur 3 pensent que le plus dur est encore à venir. Pour maintenir leur équilibre budgétaire, 7 Français sur 10 ont le sentiment de faire des efforts importants. Une tension plus élevée pour les budgets plus modestes qui sont plus de 8 sur 10 à considérer devoir faire des efforts conséquents contre plus de 2 sur 3 pour les foyers aux revenus moyens. En ce qui concerne les revenus élevés, plus de la moitié d'entre eux estiment devoir faire des efforts.

Le recours au rachat de crédits

C'est pourquoi afin de financer des achats essentiels, plus d'1 Français sur 2 (55 %) avoue devoir régulièrement renoncer à certaines dépenses. C'est le cas notamment sur les sorties (bars ou restaurants), puis les vêtements, les vacances et enfin les loisirs. À noter que l'alimentation reste un poste sur lequel les Français ne font pas l'impasse. Le budget qui est consacré à cette dépense reste le plus incompressible aux yeux des Français. Arrivent ensuite, l'hygiène, les carburants et énergies et le logement. Par ailleurs, plus d'un quart des Français préfèrent rogner sur leurs activités et sorties, plutôt que sur leur capacité d'épargne (18 %). Pour faire face à l'inflation et retrouver du pouvoir d'achat, il existe la solution du rachat de crédits. Ce levier peut permettre de rééquilibrer son budget en réunissant tous les prêts en un seul crédit plus adapté à la situation actuelle de l'emprunteur.

Même si la durée du crédit est allongée pour baisser les mensualités entraînant une augmentation du coût total du prêt, cette opération de rachat de crédits permet de retrouver un reste à vivre mensuel plus confortable. 

Posté le © Guide du crédit

🎉 Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédits

Retour au sommaire des actualités

Nos dernières actualités