ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Budget : quelle perte de revenus lorsqu'on perd son emploi ?

Budget : quelle perte de revenus lorsqu'on perd son emploi ?

perte de revenus et perte d'emploi

Alors que le taux de chômage était tombé à 8% en février dernier, la crise sanitaire liée au Covid-19 a engendré pour le seul mois de mars 7% de chômeurs en plus. Selon l’Observatoire français des conjonctures économiques, la situation pourrait perdurer au-delà du confinement. Une perte de revenus durable est donc à redouter, avec des conséquences concrètes sur le budget des ménages.

Des perspectives d’emploi en berne

+246 100 chômeurs rien qu’en mars : la forte hausse du nombre de sans-emploi s’explique par l’arrêt brutal des recrutements dû au confinement. Ce ne sont donc pas de nouveaux chômeurs que l’on retrouve sur le marché de l’emploi, mais plutôt des personnes dont le retour à l’emploi a été empêché par la crise sanitaire. C’est d’ailleurs pourquoi l’indemnisation est prolongée pour tous ceux qui arrivaient au terme de leurs droits pendant l’épidémie.

L’autre raison est à rechercher dans le non-renouvellement des contrats courts et les fins de mission en intérim. Néanmoins, d’après les conjectures de Stefano Scarpetta, directeur de la Direction de l’emploi, du travail et des affaires sociales à l’OCDE, cette récession économique de grande ampleur pourrait durer, voire s’aggraver dans les mois à venir. En effet, si les aides aux entreprises venaient à s’arrêter brutalement, si elles arrivaient trop tard ou s’avéraient insuffisantes, les défaillances pourraient se multiplier.

Une baisse de revenus durable pour des millions de Français

Les règles de calcul de l’assurance chômage pour les chômeurs de catégorie A (sans emploi) ont changé en novembre 2019. Elles se basent désormais sur les revenus mensuels moyens, sans pour autant descendre en dessous d’un seuil de 65% du salaire net. Ainsi, selon les calculs de l’assurance chômage, un salarié qui percevait 1 200€ touchera 960€ pendant douze mois. La chute est plus brutale pour les salaires au-dessus de 4 500€ bruts : au bout de 7 mois, la perte équivaut à 30% avec un plancher de 2 261€. Pour les indépendants, c’est encore plus terrible : à condition qu’ils aient perçu 10 000€ de revenus annuels au moins, ils percevront une indemnité de 800€ pendant six mois.

Le rachat de crédit quand le budget est déséquilibré

Dans ce contexte incertain, pour équilibrer son budget, il est possible de baisser ses charges de prêts en les regroupant. Le rachat de crédit peut associer dans un seul contrat un prêt personnel, un prêt immobilier, un prêt travaux ou encore un crédit auto et même un découvert bancaire. Il va permettre de rationaliser ses dettes via une mensualité unique et allégée, ce qui est possible en étalant la période de remboursement dans le temps. Réalisez facilement une simulation de rachat de crédit pour mieux évaluer les possibilités. Selon le taux d’endettement de l’emprunteur, une trésorerie est également possible pour faire face aux imprévus dans le cadre d’un regroupement de prêts. Il n’est pas nécessaire d’attendre les difficultés financières pour engager la démarche, bien au contraire.

Posté le 07 Mai 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Budget personnel : les 3 [..]

Pouvoir d'achat : la crise [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.