Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Century 21 : baisse des prix immobiliers de 1.8 % en 2013

Img - Batiment.jpg

C’est le début d’année et donc, l’heure des bilans. Le marché de l’immobilier n'y échappe pas, en témoigne cette récente étude de Century 21 concernant les transactions dans l’ancien. Des transactions en légère hausse, alliées à des prix, eux, en légère baisse, le tout soutenu par des taux d’intérêt attractifs… En clair, le marché progresse mais l’équilibre demeure, malgré tout, fragile.

 

Une baisse des prix de 1.8 %

Sur la base des transactions effectuées par les 900 agences Century 21, le réseau observe un repli du prix au m² de 1.8 % sur un an, à 2 568 € le m². La baisse est aussi rythmée qu’en 2012 (-1.9 %). A noter qu’à Paris, elle atteint -3.9 % en un an, à 8 190 €.

Le montant moyen est lui resté stable ou presque avec -0.4 %, à 201 320 euros. Quant aux transactions, elles sont en hausse (+3.1 %), un chiffre encourageant après la dégringolade de 2012 (-16.4 %).

 

Des taux d’intérêt bas

Du côté de Century 21, on préfère toutefois nuancer ces résultats. La raison ? « Le marché est tenu par ce fil extrêmement fragile que sont les taux bas, actuellement aux environs de 3 %. Ils rendent davantage d’acheteurs solvables et permettent à ceux qui le sont déjà d’augmenter leur financement », explique Laurent Vimont, le président de Century 21, interrogé par l’AFP.

Et si les taux d’intérêt remontent ? « Les enveloppes de financement se dégraderont, le montant de l’apport sera en hausse, donc il y aura moins d’acheteurs, et des acheteurs moins solvables… ». Un tel scénario aurait toutefois un point positif : la hausse des taux ferait baisser à terme les prix.

 

Moins d’apport en 2013

Autre constat pointé par Century 21 : l’apport versé dans un projet immobilier tend à diminuer, passant de 15 % à 9.1 %. Mécaniquement, la part du prêt bancaire, elle, est en hausse avec 79 %, contre 76.6 % un an plus tôt.

En termes de catégories socio-professionnelles, les employés-ouvriers et les artisans-commerçants représentent 54 % des acheteurs (+2.5 %), devant les cadres moyens (24.4 %, +6.1 %). Les cadres supérieurs et les professions libérales accusent, eux, une baisse de 5.2 %,

Quant à l’investissement locatif, le marché accuse une baisse de 7.5 % (-5.2 % en 2012). Elle s’explique par la prudence de certains vendeurs qui ne veulent pas céder sur les prix et qui, du coup, reportent leurs projets.

 

Posté le 08 Janvier 2014 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités