Crédit consommation : obtenez le meilleur taux

Construire sa véranda : les éléments à savoir

Pour profiter des beaux jours, rien de mieux que de construire sa véranda orientée plein sud. Vous profitez des joies du soleil, tout en étant chez vous ! Mais ce projet a un coût. Si vous ne disposez pas des sommes nécessaires à sa réalisation, ne laissez pas tomber votre projet pour autant. Le Guide du crédit vous aide à trouver un financement adapté à votre situation et à vos besoins.

Dois-je demander un permis pour la construction de ma véranda ?

  • Si vous entreprenez la construction d'une véranda allant jusqu'à 40m2 d'emprise au sol, et que votre logement est situé en zone urbaine PLU/POS, il faudra simplement effectuer une déclaration de travaux. Le plan local d'urbanisme (PLU), anciennement appelé le plan d'occupation des sols (POS), détermine les règles générales d'utilisation des sols.
  • En dehors de la zone urbaine, la limite est de 20m2.
  • Pour toute véranda supérieure à la limite de superficie imposée par la zone où se situe le logement, il est obligatoire de détenir un permis de construire pour entamer les travaux.
  • Si vous entreprenez de construire une véranda supérieure à 170m2, il faudra en plus du permis de construire l'intervention d'un architecte.

Combien coûte la construction d'une véranda ?

Difficile de répondre clairement à cette question car le prix est relatif à la surface, la hauteur, le type de matériau utilisé, etc. Néanmoins, on peut compter :

  • entre 1 000 à 1 500 € le m2 pour une véranda en aluminium
  • entre 1 500 et 2 000 € le m2 pour un modèle en bois
  • entre 800 et 3 000 € le m2 pour un modèle en acier haut de gamme
  • entre 2 000 et 2 500 € le m2 pour un modèle en fer forgé.

Bon à savoir


L'ajout d'une véranda est à prendre en compte dans le calcul de la taxe d'habitation et de la taxe foncière. Pour plus d'informations, contactez votre mairie.

Besoin d'un financement ? Obtenez votre réponse personnalisée

à partir de 0,50% sur 12 mois
Comparateur de crédit conso

Comment financer mes travaux ?

Deux possibilités s'offrent à vous :

  • Soit vous entreprenez d'effectuer vos travaux seuls. Dans ce cas-là, il est conseillé d'opter pour un prêt personnel. Ce financement vous permet une souplesse totale. Vous n'avez pas besoin de justifier la destination des fonds que vous sollicitez.
  • Si vous effectuez vos travaux à l'aide de professionnels (vérandalistes), vous pouvez opter pour un prêt travaux. Grâce aux devis et aux éventuelles factures d'équipements, la banque aura les justificatifs nécessaires au déblocage des fonds. En effet, le crédit n'est accordé que lorsque l'établissement est informé de la nature de votre projet.

Bon à savoir


Réfléchissez bien avant de vous lancer seul dans la réalisation de vos travaux. Les taux du prêt personnel sont généralement plus élevés que le prêt travaux. En effet, les organismes préfèrent connaitre la destination des fonds par le biais de justificatifs que vous lui aurez fourni. Toutefois si vous avez confiance en vos capacités à mener un chantier, optez plutôt pour un prêt personnel. Vous économiserez ainsi les frais destinés au professionnel auquel vous auriez fait appel.

🎉 Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

Le meilleur taux crédit conso actuel

0,50% sur 12 mois

Pour un prêt personnel d'un montant de 15 000 €, hors assurance.

Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Capacité d'achat conso
Simulation prêt personnel Simulation prêt personnel
Calcul TAEG Calcul TAEG
  • Simulation crédit conso

Construire sa véranda : les éléments à savoir