ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Credit a la consommation > Actualités crédit conso > Crédit conso : accélération de la hausse du crédit conso en fin 2019

Crédit conso : accélération de la hausse du crédit conso en fin 2019

Augmentation du crédit à la consommation en fin d'année 2019

L’année 2019 est l’année du crédit. Que ce soient les crédits immobiliers ou les crédits à la consommation, leur production a explosé. Selon la Banque de France, la croissance des encours de prêts à la consommation s’est élevée à 6,7% au troisième trimestre 2019, dépassant ainsi la moyenne européenne établie à 6,2%.

Le crédit à la consommation porté par le marché automobile

Selon l’Association française des sociétés financières (ASF), la production de crédits à la consommation est tirée par l’achat de véhicules d’occasion principalement, suivie par les travaux d’amélioration de logement et l’achat de biens d’équipement (par exemple cuisine). Par ailleurs si la production des crédits à la consommation connaît une telle explosion c’est parce que les taux sont bas. En septembre 2019, les taux du crédit à la consommation affecté à l’achat d’un véhicule sur 12 mois se sont établis à 0,40% selon nos chiffres GDC. Des conditions idéales que les emprunteurs ont su exploiter.

Une surproduction synonyme de risques ?

Alors que le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) tire la sonnette d’alarme concernant l’excès de production de crédit immobilier, les professionnels du crédit à la consommation redoutent la même situation sur leur secteur. « Le crédit à la consommation finance la croissance et permet l’inclusion bancaire et sociale […] Bien sûr, on surveille les éventuelles surchauffes, le coût du risque, le niveau de surendettement. Mais la profession est suffisamment rigoureuse pour bien gérer les risques » explique une source des Echos. Elle ajoute « l’encours a baissé de 10 milliards d’euros en quelques années […] le nombre de surendettement a aussi diminué.

En 2010, la loi Lagarde avait déjà introduit certaines mesures pour sécuriser la profession, notamment en imposant la mise en place d’une fiche d’information standardisée précontractuelle mentionnant le taux, le délai de réflexion et de rétractation, etc. Les montants empruntables en crédit conso peuvent aller jusqu’à 75 000€, d’où la nécessité de légiférer la profession pour éviter les écarts.

Pour plus de sécurité, il est possible d’avoir recours à un courtier en crédit à la consommation. Celui-ci s’occupe de rechercher le crédit au meilleur taux. Il s’applique à vérifier si l’offre comporte toutes les mentions légales. Il s’assure ensuite de la bonne compréhension du crédit par l’emprunteur. Ainsi, en tant qu'intermédiaire en opérations de banque et de services de paiement (IOBSP), le courtier joue le rôle de conseiller et trouve le crédit sur-mesure adapté au projet et au profil du client.

 

Posté le 07 Janvier 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Automobile : en 2019, le [..]

Mariage : comment les Français [..]

Le meilleur taux crédit conso actuel
0,501210 000 €
Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Simulation prêt personnel Calcul TAEG
Simulation crédit conso
Comparaison des offres de crédit à la consommation
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.