ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Credit a la consommation > Actualités crédit conso > Crédit conso : les conséquences de la loi sur le crédit conso entre 2010 et 2018

Crédit conso : les conséquences de la loi sur le crédit conso entre 2010 et 2018

le crédit conso entre 2018 et 2018

Cofidis, en partenariat avec L’obSoCo (L’Observatoire Société et Consommation) vient de publier une carte de France présentant l’évolution du crédit à la consommation entre 2010 et 2018. Les changements apportés par loi Lagarde 2010 et la loi Hamon 2014 ont permis en 2018 au crédit à la consommation, d’être autant détenu qu’en 2010. 

 Le crédit à la consommation revient à son niveau de 2010

 Après 4 années de baisse du taux de détention de crédit à la consommation entre 2010 et 2014 liées à la crise financière, Cofidis constate un retour au niveau de 2010. En effet, près d’un Français sur 5 (18,9%) déclare détenir au moins un crédit à la consommation en cours, soit 10 millions de Français âgés de 18 ans et plus. Les lois Lagarde de 2010 et Hamon de 2014, ont notamment permis de réduire le surendettement et de résilier de nombreux contrats de crédits conso plus facilement. Sur cette période, le crédit à la consommation permet aux Français de financer principalement l’achat d’un véhicule, le financement de travaux et l’achat de biens d’équipement. Toutefois, les résultats montrent une progression de la souscription au crédit conso pour pallier aux imprévus de la vie, notamment chez les individus âgés de 65 à 74 ans ( (6,6% ; +1,4 pt)

 Le crédit conso s’ouvre progressivement à tous

 L’enquête réalisée auprès d’un échantillon de 70 000 Français représentatifs de la population révèle que le recours au crédit conso n’est plus seulement réservé aux classes populaires. En effet, malgré une surreprésentation des zones rurales sur la carte du crédit conso (21, 3%), les Urbains souscrivent de plus en plus ce type de crédit. De plus, on note une baisse significative du recours au crédit à la consommation chez les classes modestes ( - 3 Pt entre 2010 et 2018) ce qui peut être expliqué par le renforcement des conditions d’octroi du crédit conso par les lois Lagarde et Hamon. Néanmoins, ce sont encore majoritairement les ouvriers qui détiennent un crédit à la consommation par rapport aux cadres et professions libérales (25,4% contre 18,2%). Enfin, l’étude montre que ce sont les individus âgés de 25/34 ans qui ont le plus recours au crédit conso (24,1% ; +0,2 pt), même si les séniors (65/74 ans) l’utilisent de plus en plus pour financer des travaux lors de leur départ à la retraite.

Posté le 12 Décembre 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Formation professionnelle : [..]

Environnement : les Français [..]

Le meilleur taux crédit conso actuel
0,501210 000 €
Comparer les crédits conso
Capacité d'achat conso Simulation prêt personnel Calcul TAEG
Simulation crédit conso
Comparaison des offres de crédit à la consommation
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.