Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien
Renégocier mon crédit
Construire

Crédit Foncier : les moteurs de l'immobilier en 2016 seront les mêmes en 2017

Les taux immobiliers, la loi Pinel et le PTZ vont continuer de soutenir le marché immobilier.

« Optimisme » reste le maître-mot en 2017 dans le marché immobilier, si l'on en croît la dernière édition du baromètre Crédit Foncier/CSA. Porté par des indicateurs au beau fixe et des dispositifs incitatifs, le secteur devrait maintenir cette année une bonne dynamique, sur la lancée des exercices 2015 et 2016. 

Un secteur dopé par les taux immobiliers, la loi Pinel et le PTZ

Malgré les incertitudes liées à la conjoncture économique et aux élections présidentielles, les professionnels du logement gardent le sourire en 2017. Selon le Crédit Foncier, ils sont 74% à se déclarer optimistes. Les raisons ? « Les deux moteurs du marché résidentiel en 2016 devraient prolonger leur action en 2017 », justifie Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier.

Les 2 « moteurs » en question, c'est tout d'abord le niveau bas des taux immobiliers. Certes, ils vont continuer d'augmenter, mais de façon graduelle. Ils continueront à être largement attractifs pour les futurs acheteurs. Les dispositifs de soutien public constituent le second moteur, avec la prolongation de la loi Pinel et celle du PTZ.  

Rappel
En plus du maintien des conditions du PTZ et de la loi Pinel, les futurs emprunteurs (et ceux qui ont déjà acheté) peuvent compter sur une autre mesure importante : la dernière réforme de l'assurance emprunteur, effective à compter du 1er mars prochain. Ce nouveau dispositif permet de résilier son assurance de prêt immobilier à chaque date anniversaire de contrat. Pour obtenir les meilleures garanties aux meilleurs tarifs, nous vous conseillons d'utiliser notre comparateur d'assurance de prêt immobilier

Les prévisions du Crédit Foncier

Pour 2017, le Crédit Foncier prévoit un volume de production en hausse de 4% par rapport à 2016 (à 160 milliards d'euros). Dans le même ordre d'idées, selon l'établissement spécialisé dans les prêts immobiliers (et filiale du groupe BPCE), ce sont 404 000 biens qui seront construits en 2017, soit une croissance de 6%.

Un bémol : les transactions devraient, elles, reculer de 2.4% par rapport à l'an dernier pour descendre à 830 000 unités (844 000 l'an dernier, selon la Fnaim). Pas de quoi non plus s'inquiéter : les volumes demeurent élevés et supérieurs aux niveaux d'avant-crise.

Quant aux prix immobiliers, ils continueront d'augmenter, mais de manière hétérogène. Le mouvement devrait en effet varier selon la localisation géographique du bien : +3.6% en Île-de-France et +1.9% en province. Il atteindrait même jusqu'à 5% dans les zones tendues (là où la demande est supérieure à l'offre). Dans les marchés secondaires, le Crédit Foncier table plutôt sur une stabilité des prix, voire une diminution.

Posté le 03 Février 2017 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,40% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités