ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Crédit Foncier : le prêt immobilier en Europe se porte bien

Crédit Foncier : le prêt immobilier en Europe se porte bien

Quelle est la réalité du marché du prêt immobilier en Europe ? La dernière étude publiée par la banque Crédit Foncier répond à cette question. Les conclusions en sont claires : l'activité  est dynamique, malgré des disparités fortes entre pays.

La grande partie des crédits souscrits en Europe concernent l'immobilier

Plus de 6 milliards d'euros ! C'est le montant de l'encours européen des prêts immobiliers en 2016. Cela paraît à la fois énorme et abstrait, mais il s'agit d'un bon résultat puisque cela représente une progression annuelle de 3.1%. Sur la période 2011-2016, l'encours s'accélère à +9%. Par encours, le Crédit Foncier entend les montants dus comprenant capital et intérêts.

Autre résultat signicatif de la bonne tenue du crédit immobilier dans le Vieux Continent : le montant ci-dessus constitue la large majorité des prêts signés par les ménages (88%). Par ménage propriétaire, cela représente en moyenne 40 700 €

Tous les ménages européens ne sont pas endettés de la même manière

« Même si le recours au crédit reste très inégal d'un pays à l'autre », le Crédit Foncier a pu identifier quatre grands ensembles : 

  • l'Europe du Nord (Danemark, Finlande, Irlande, Royaume-Uni et Suède, 18% de la population) affiche le taux d'endettement des ménages le plus élevé (34% des prêts immobiliers en Europe, 80 164 € par ménage propriétaire). Les raisons ? « Le dynamisme » des marchés, allié au recours au crédit in fine, une fiscalité attractative et des liens traditionnels avec le crédit ;

  • l'Europe du Centre-Ouest (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg et Pays-Bas, 37% de la population) pèse, elle, 45% des encours de crédits immobiliers de l'Union Européenne. L'encours moyen par habitant s'élève lui à 45% ;

  • le Sud de l'Europe, constitué de Chypre, de l'Espagne, de la Grèce, de l'Italie, de Malte et du Portugal, soit 25% de la population. Les ménages sont y moins endettés : 18% de l'encours des crédits immobiliers, pour un encours par ménage de 27 111 € ; 

  • l'Europe de l'Est (Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie, 20% de la population). Les ménages y sont encore moins endettés : 10% ont un prêt, l'encours représente 3% des prêts immobiliers et s'élève à 6 033 € par ménage.

Et la France dans tout cela ?

Les emprunteurs hexagonaux se situent à la 9e place, soit une position « médiane » proche de l'Allemagne : 

  • l'encours des prêts immobiliers atteint 64% du revenu disponible brut des ménages, juste en dessous de la moyenne européenne (67%), voire largement en dessous de certains pays (128% aux Pays-Bas et 194% au Danemark).

  • le montant des encours représente 12% du patrimoine non financier des ménages, contre une moyenne européenne de 15% ; 

  • la part des foyers propriétaires avec un prêt immobilier en cours s'élève à 31% de la population.

Une baisse des taux immobiliers partout en Europe 

« Si la baisse des taux d'intérêt a été très importante dans l'ensemble de l'Union européenne, tous les ménages européens n'en ont pas profité de la même façon ». Pour établir ce constat, le Crédit Foncier a évalué l'effet conjoint des évolutions des taux bancaires et des prix immobiliers durant la période 2008-2016. 

Il en résulte que les emprunteurs des pays ayant connu une diminution des prix immobiliers ont vu leur pouvoir d'achat augmenter de manière spectaculaire, notamment en Espagne (+84%) et en Italie (+53%). Une précédente enquête du Crédit Foncier publiée en décembre dernier relevait déjà ce gain de pouvoir d'achat chez nos voisins ibériques et transalpins.

À l'inverse, la hausse dans certains pays européens (Royaume-Uni, Allemagne) est telle qu'elle couvert le gain de pouvoir d'achat immobilier généré par la baisse des taux de crédit. 

La France, elle, se situe dans dans la première catégorie. En termes de surface d'achat, les ménages ont gagné 30% en 2016 par rapport à 2008

Et vous, vous envisagez d'acheter mais n'avez pas encore lancé votre projet ? Pour disposer des meilleures propositions de crédit, nous vous conseillons de comparer les prêts immobiliers.

Posté le 22 Mai 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier : ce dont rêvent [..]

Gouvernement : Richard Ferrand, [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.