Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Crédit immobilier : endettement record en 2021

Explosion des ventes immobilières en 2021

Le bilan annuel du secteur immobilier bat tous les records. Selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France, les Français n’ont jamais autant emprunté qu’en 2021. Avec un endettement qui s’élève à plus de 207 milliards d’euros à fin novembre, le crédit immobilier affiche une santé exceptionnelle !

 

Performance record du crédit immobilier

Les Français n’ont jamais autant emprunté, 252 milliards d’euros, à la fin novembre 2021. C’est le résultat d’un marché immobilier en pleine explosion. Hors renégociation, ce chiffre s’élève à 207 milliards d’euros (contre seulement 145 milliards en 2017). Du jamais vu. Malgré les incertitudes du marché liées à la crise sanitaire et économique, la production de crédit immobilier en 2021 est exceptionnelle. Avec des ventes historiques, 1,2 million de transactions en 2021, le nombre de financements atteint des sommets. D’après les projections de la Banque de France, ce chiffre devrait même atteindre 273 milliards d’euros à la fin 2021. Soit une augmentation de 17 % des sommes prêtées, hors renégociations, par rapport à 2020.

Signe que les établissements ont continué à soutenir le marché avec des taux bas en dépit des nouvelles contraintes qui pouvaient faire craindre le contraire.

Bonne nouvelle pour les emprunteurs

Les premiers signes laissent penser que la tendance va se poursuivre en 2022. La majorité des taux restent stables et les banques devraient maintenir une stratégie de taux offensive tout en compensant les mesures du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF). En effet, le HCSF a rendu obligatoires ses dernières recommandations. Dès lors, la durée des crédits immobiliers ne pourra excéder 25 ans (jusqu’à 27 ans dans certains cas) et le taux d’endettement doit se limiter à 35 %, assurance comprise.

2022, un marché immobilier prometteur

Les professionnels du secteur sont plutôt optimistes et le marché 2022 s’annonce porteur. Reste que la hausse des prix de l’immobilier et la progression du volume de crédits inquiètent les banquiers centraux. Autrement dit, les prix des villes moyennes situées en régions, de plus en plus recherchées par les Français des grandes métropoles, risquent d’exclure du marché les emprunteurs les plus fragiles. Surtout si les taux de crédit immobilier remontent face à l’inflation. Sous l’effet de la conjoncture, les banques sont de plus en plus vigilantes dans l’étude des dossiers de demande. Ainsi, pour préparer au mieux son projet immobilier, l’accompagnement d’un courtier est profitable. Cet expert peut optimiser la demande de financement et négocier les meilleures conditions.

Posté le 21 Janvier 2022 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités