ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Crédit immo : est-il vraiment plus difficile d'emprunter en 2021 ?

Crédit immo : est-il vraiment plus difficile d'emprunter en 2021 ?

Emprunter est-il devenu plus difficile ?

Les conditions d’accès au crédit immobilier avaient été durcies par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) fin 2019 pour ralentir le rythme de production de crédits et prévenir le surendettement des emprunteurs. Une décision pré-Covid que le HCSF a décidé d’assouplir suite au coup de frein sur le marché immobilier dû à l’irruption de la crise sanitaire. Dans un entretien avec Le Parisien, la Banque de France explique le durcissement des conditions d’accès à l’emprunt. Est-ce le cas ?

 

Pas de nouvelles mesures

Le 22 février dernier, le journal Le Parisien a interrogé la directrice générale adjointe à la stabilité financière, Emmanuelle Assouan. Celle-ci explique que les « recommandations bientôt obligatoires » publiées par la Banque de France ont pour but de « durcir les conditions d’accès à l’emprunt immobilier et calmer un marché toujours en hausse ». Cette dernière déclare que « nous avons atteint un seuil critique ». 

Les mesures ? Un taux d’endettement de 35% et une maturité maximale du crédit immobilier de 25 ans pouvant tolérer deux années supplémentaires de différé de remboursement en cas de travaux d’achèvement ou de rénovation. Ce sont justement les mesures du Haut Conseil de stabilité financière annoncées le 17 décembre par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire et publiées le 28 janvier dernier par l’autorité prudentielle, qui réunit le ministère et la Banque de France. Effectivement, le HCSF avait déjà annoncé la couleur concernant son intention de convertir ses recommandations en obligations légales d’ici l’été. Il avait par ailleurs ajouté que le calcul de taux d’effort devait intégrer la cotisation d’assurance emprunteur, ce qui avait nuancé ses assouplissements. 

Les banques déjà prudentes en pleine crise Covid-19

Près d’un mois après le communiqué du HCSF, aucune autre mesure n'est venue durcir davantage l'accès au crédit immobilier. Le projet de réglementer les dernières recommandations pour en faire une obligation à respecter à partir de l'été 2021 était déjà annoncé dans ce même communiqué. Dans les faits, les banques suivent la ligne tracée par le ministère de l’Économie et la Banque de France, avec une vigilance accrue sur certains profils en raison de la crise sanitaire – les actifs dont l’activité figure parmi les plus touchés par les restrictions administratives (hôtellerie-restauration, tourisme, culture, transport aérien, etc.). Les emprunteurs aux profils rassurants peuvent tout à fait continuer de solliciter un financement pour leur projet immobilier. C’est la raison pour laquelle les taux de crédit immobilier continuent d’être aussi bas. Les banques sont ouvertes au financement. Les mesures du HCSF ainsi que la crise sanitaire poussent les banques à davantage de vigilance. C’est pourquoi il est recommandé de faire appel à un courtier. Ce professionnel du crédit saura conseiller au mieux le futur emprunteur pour augmenter ses chances d’être financé. Il saura également frapper aux bonnes portes pour décrocher le meilleur crédit immobilier.

Posté le 24 Mars 2021 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Covid-19 : un an après, les [..]

Immobilier : palmarès des [..]

Taux immobilier actuel
0,80
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.