Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien
Renégocier mon crédit
Construire

Crédit immobilier : comment la crise sanitaire a réduit les ménages éligibles

De moins en moins de ménages éligibles au crédit immobilier

Si pour certains la crise sanitaire est une opportunité, pour d’autres elle est synonyme de difficultés. Pour les ménages aux revenus modestes, la Covid-19 impacte leur projet d’achat immobilier. Plus que jamais, le soutien d’un courtier en prêt immobilier est déterminant pour mener à bien son projet de primo-accession.

 

Le HCSF a resserré les conditions d’octroi de prêt immobilier

« Les nouveaux exclus du crédit immobilier » : c’est ainsi que le magazine 60 Millions de consommateurs a anglé son enquête sur la conjoncture peu favorable à ces ménages qui hier encore nourrissaient la spectaculaire courbe des transactions immobilières (plus d’un million en 2019). Face à la démocratisation de la primo-accession au fil des années 2010, due notamment à la baisse continue des taux du crédit immobilier (1,11% en moyenne fin 2019 d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA), le ministère de l’Economie et la Banque de France ont préféré fermer les vannes du crédit. La crainte d’un trop fort endettement des Français a incité le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) à rappeler aux banques des principes plus rigoureux dans l’acceptation des dossiers (durée maximale de 25 ans, taux d’endettement plafonné à 33%). 

Le maintien des prix et l’apport ont fait le reste

D’après 60 Millions de Consommateurs, le taux de refus des dossiers de prêts immobiliers a doublé entre 2019 et 2020, passant de 5 à 10%. Hormis les recommandations du HCSF, le Covid-19 a fragilisé la situation de plusieurs ménages. Entre chômage partiel, arrêt de l’activité ou encore perte d’emploi, les établissements prêteurs ont fait face à une solvabilité en baisse. C’est pourquoi l’apport personnel est devenu indispensable pour l’obtention d’un financement. Sans épargne ou avec peu d’apport, la demande de prêt immobilier est refusée. Par ailleurs, la crise sanitaire n’a pas entrainé de baisse des prix de l’immobilier. 

Les clés pour obtenir le meilleur crédit immobilier

Il est plus que jamais nécessaire de vérifier la faisabilité de son projet et de définir son enveloppe budgétaire en fonction de sa situation financière actuelle. Plusieurs outils de simulation de prêt immobilier sont à disposition pour y parvenir. Tout d’abord, la calculette de taux d’endettement qui permet de vérifier si les revenus du ménage permettent d’accueillir une mensualité de crédit. Ensuite, la calculette de capacité d’emprunt, qui permet de découvrir combien il est possible d’emprunter. L’aide d’un courtier en crédit immobilier est essentielle, surtout en ce contexte si particulier. Ce professionnel du financement a pour but de faire baisser le coût total du crédit. Pour cela, il vérifie l’éligibilité de l’emprunteur aux prêts aidés comme le PTZ ou encore le prêt à l’accession sociale. Ces prêts réglementés permettent d’emprunter à un meilleur taux, voire d'emprunter sans intérêts. Il s’occupe ensuite de négocier le meilleur taux pour faire baisser au maximum le coût total du crédit. Mais le rôle du courtier ne s’arrête pas là puisqu’il négocie également d’autres conditions comme la modularité du prêt ou encore le report d’échéances. Son accompagnement se poursuit ensuite jusqu’au déblocage des fonds.

Posté le 30 Novembre 2020 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,40% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités