Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Crédit immobilier : le retour en grâce de l'apport personnel

Le retour de l'apport personnel en 2020

Avec les taux bas du crédit immobilier, on l’avait un peu oublié. Mais avec les recommandations du Haut conseil de stabilité financière, il fait un retour en force dans le financement des projets immobiliers. Lui, c'est l’apport personnel ! S’il n’est pas indispensable, il est fortement recommandé pour favoriser son dossier et obtenir le meilleur taux pour son prêt immobilier.

14% d’apport personnel en moyenne en 2019

Avec un taux de crédit immobilier inférieur à l’inflation, pourquoi aller dépenser ses économies quand emprunter de l’argent revient moins cher ? C’est un peu la logique qui a prévalu ces derniers mois, à mesure que le taux moyen d’un prêt passait de 1,43 à 1,13% en 2019 d’après les chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. En clair : autant emprunter toute la somme plutôt que d’en financer une partie sur fond propre pour réaliser son projet d’acquisition. Et cela s’est traduit par une chute du taux d’apport personnel jusqu’à 14% du montant de l'acquisition en moyenne fin 2019, en baisse de 5,5% sur l’année.

Ramener le taux d’endettement à un niveau raisonnable

Mais le Haut conseil de stabilité financière s’est inquiété de cet endettement galopant des ménages qui profitent des taux bas pour accéder à la propriété à crédit. Et cette autorité financière – émanation du ministère des Finances, a rappelé à l’ordre les établissements prêteurs en décembre dernier pour leur rappeler une règle d’or : ne jamais dépasser un taux d’effort de 33%. Cela signifie que la mensualité du crédit immobilier ne doit pas dépenser le tiers des revenus de l’emprunteur. Il faut dire qu’avec les taux immobiliers bas et la frénésie de l’activité bancaire, seulement 28% des dossiers respectaient ce principe d’après le HCSF. Moins de trois sur dix !

Une forte remontée depuis janvier

Les banques ont bien écouté le message de Bercy : depuis le début de l’année 2020, le niveau de l’apport personnel est reparti en flèche (+11,1% sur janvier-février). Le durcissement des conditions d’accès au crédit a été fatal aux foyers les plus modestes sans apport, ce qui a mécaniquement fait remonter le taux d’apport personnel. Et le respect des recommandations du HCSF a imposé à bon nombre d’emprunteurs de "mettre au pot" avec leur épargne disponible pour réduire le montant à emprunter, à la fois pour s’en tenir à 33% de taux d’endettement et à une durée maximale de 25 ans.

Il convient toutefois de rappeler que l’apport personnel demeure perçu par les banques comme une preuve de bonne gestion. Et cela entraîne une forme de récompense avec une plus grande chance de voir son dossier accepté, ainsi qu’un taux de crédit immobilier plus attractif !

Posté le 09 Mars 2020 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités