Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Crédit immobilier : pour emprunter, il faut un apport moyen de 50 465 €

Du jamais vu. Selon le dernier bilan régional publié par le courtier immobilier Empruntis.com, les emprunteurs ont avancé en moyenne 50 465 € pour acheter un bien immobilier. Au-delà du fait que la barre symbolique des 50 000 € a été franchie, l'indicateur s'établit à un niveau jamais observé, même en 2010.

Signe du boum immobilier de ces dernières années, « la somme de 50 000 € correspondait il y a une petite quinzaine d'années à peine à un bien immobilier correct en province et au prix d'un studio à Paris », rappelle Maël Bernier. D'où la question suivante : qui dispose d'un tel apport ?

Certainement pas les primo-accédants. Les dossiers traités par les conseillers d'Empruntis.com concernent de moins en moins cette catégorie d'acheteur au profit des secundo-accédants. Ce qui, mécaniquement, contribue à relever l'apport moyen, les secundo-accédants disposant d'un apport plus conséquent. Le durcissement des conditions d'emprunt par les banques ne constitue donc pas la seule explication à cette hausse.

Reste que tout cela n'est pas sans conséquence. La hausse de l'apport se répercute sur le montant moyen d'un bien immobilier qui, en 2012, atteint la somme de 210 233 €. Pour établir ce calcul, Empruntis.com a additionné l'apport moyen et le montant moyen emprunté (159 768 € en 2012).

Une durée moyennne de 20 ans

Le montant moyen emprunté, justement. L'indicateur s'est stabilisé par rapport à l'an dernier… en apparence, du moins.

En réalité, ce statu quo est en fait le résultat de « deux fortes baisses conjointes dans les régions Est et Sud-Ouest ». Les autres régions, elles, ont vu l'emprunt moyen augmenter par rapport à l'an passé, en premier lieu l'Île-de-France avec 202 574 €. Ce résultat reste toutefois en deçà des 213 695 € enregistrés en 2013 dans cette région.

En termes de durée, les acheteurs empruntent en moyenne sur 20 ans, soit neuf mois de moins par rapport à l'an dernier. « Cette baisse est la conséquence directe de la raréfaction des durées longues dans les produits bancaires associée au recul de la part de primo-accédants dans les emprunteurs ».

L'âge moyen se stabilise à 36 ans

L'étude dresse également un portrait de l'emprunteur moyen :

  • il est âgé en moyenne de 36 ans ;
  • ses revenus net moyens s'élèvent à 4 430 € net par mois (5 213 en région parisienne).

Conclusion : les exigences pour acheter sont élevées, mais le bilan pour 2012 n'est pas complètement noir. Malgré un niveau actuel élevé, le revenu moyen est en baisse de 4 % par rapport à 2010 (4 634 €). Pour Maël Bernier, c'est la « preuve peut-être que les emprunteurs de 2012 ont quelque peu bénéficié de la baisse des prix dans certaines régions conjuguée à la baisse des taux pour se resolvabiliser. En d'autres termes, certains qui n'étaient pas finançables en 2010 le sont devenus en 2012 ».

Posté le 19 Novembre 2012 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités