Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Crédit immobilier : vers un assouplissement des recommandations du HCSF ?

Vers un assouplissement des conditions d'octroi de crédit immobilier ?

Fin 2019, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) se disait inquiet face à la progression constante de la production de crédits immobiliers et aux risques d’une vague de surendettements pour les emprunteurs. Les recommandations du HCSF ont incité les banques à se montrer plus sélectives, mais c’est aussi la crise sanitaire qui a fortement freiné le financement immobilier et qui menace la reprise des transactions. Est-ce le moment de revenir en arrière ? 

Une chute de production de crédits immobiliers en 2020

Afin de limiter les risques de surendettement des ménages les plus modestes qui avaient jusqu’alors accès au crédit immobilier, le HCSF recommandait en début d’année de limiter le taux d’endettement autorisé à 33% des revenus de l’emprunteur et la durée de remboursement de l’emprunt à 25 ans maximum. Depuis un an, les banques ont donc refusé de nombreuses demandes de crédit : -16% de production de crédits immobiliers par rapport à 2019 selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Les prêts immobiliers sans apport sont aujourd’hui quasiment impossibles. 

Une reprise après le premier confinement stoppée net

Début novembre, la Banque de France publiait la production mensuelle de crédits à l’habitat pour le mois de septembre : elle se chiffrait à 22 milliards d’euros contre 19,8 milliards d’euros au mois d’août et 10,7 milliards d’euros en avril, alors que tout le pays était confiné. Cette reprise entre les deux périodes de confinement aura néanmoins été de courte durée et un nouveau ralentissement est intervenu avec le reconfinement et l’aggravation des conditions économiques pour beaucoup de ménages. Selon ces chiffres, la production de crédit entre janvier et novembre a reculé de 2% par rapport à la même période l’année précédente. Ce qui amène les professionnels de l’immobilier à demander un assouplissement des recommandations du HCSF. 

Des préconisations qui vont être réévaluées

Après concertation avec les acteurs du secteur, la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon a rencontré le gouverneur de la Banque de France qui s’est engagé à évaluer l’application des recommandations du HCSF. Tout en rappelant que les organismes de crédit devaient se montrer raisonnables pour ne pas placer les emprunteurs les moins solvables dans des situations de surendettement, la ministre a aussi assuré que l’impact des règles fixées par le HCSF permettrait d’offrir une « vision claire des demandes qui ne passent plus ». Une réunion du HCSF se tiendra avant Noël. Une réévaluation des conditions d’octroi de crédit immobilier permettrait aux emprunteurs exclus de pouvoir profiter eux aussi des taux bas de crédits immobiliers actuels. Le taux de prêt immobilier moyen sur 20 ans s’établit à 1,20% et le meilleur taux sur la même durée s’élève à 0,84%.

Posté le 02 Décembre 2020 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités