ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Découvert bancaire : le Crédit Coopératif divise les frais par deux

Découvert bancaire : le Crédit Coopératif divise les frais par deux

C’est une bonne nouvelle pour les clients du Crédit Coopératif : le prix des commissions d’intervention est divisé par deux depuis le 1er avril 2019. Non ce n’est pas un poisson d’avril, mais bien une décision réelle du Crédit Coopératif qu’explique Imad Tabet, le directeur de la clientèle des particuliers, dans son interview pour Cbanque.

 Les raisons et l’objectif de cette décision 

Alors que le prix moyen d’une commission d’intervention s’établit à 7,92€, le Crédit Coopératif divise le prix par deux pour atteindre 4€. Cette stratégie témoigne de la volonté de la banque d’améliorer la relation commerciale avec ses clients. Pour rappel, les commissions d’intervention sont prélevées dès lors qu’une opération qui se présente sur le compte le place en situation d’anomalie ; le plus souvent en dépassement de découvert autorisé, dû justement à une insuffisance de provision.

Les frais d’intervention de commission viennent donc affaiblir la situation du client qui se retrouve davantage en difficulté. Cependant, supprimer ces commissions d’intervention n’est pas à l’ordre du jour puisque ces frais représentent bien l’intervention d’un conseiller. « Qu’est-ce que l’on paye quand on paye une commission d’intervention ? Des frais informatiques, pour filtrer les opérations en dépassement ; l’envoi d’un courrier au client ; mais surtout le temps passé par le conseiller, chaque matin, pour étudier ces opérations et prendre la décision de les autoriser ou non, parfois après avoir téléphoné à son client. Il y a donc bien un service rendu, du temps passé et des frais engagés, qu’il est difficile de quantifier de façon très précise. Nous avons pour notre part considéré, à la réflexion, que le juste prix pour ce service était de l’ordre de 4 euros plutôt que de 8 euros », ajoute Imad Tabet.

La suppression des frais de commission est-elle envisageable ?

Le directeur de la clientèle des particuliers explique que la suppression totale des frais de commission d’intervention reviendrait à inciter les clients « à être moins attentifs sur le suivi de leur compte bancaire au quotidien ». Il faut donc envisager d’autres solutions pour ne pas tomber dans cette spirale de l’endettement.

Pour éviter l’application de frais de commission d’intervention, il est nécessaire d’assainir son budget, pour cela vous devez :

  • Calculer les charges fixes pour mieux appréhender les fins de mois et avoir une meilleure visibilité sur le reste à vivre ;
  • Augmenter le découvert si besoin afin d’éviter les dépassements de montant autorisé ;
  • Solder le découvert dans les temps impartis.

En plus des précautions listées ci-dessus vous avez la possibilité de solder les crédits en cours en opérant un rachat de crédit. Cette solution de financement permet de regrouper plusieurs prêts en un emprunt unique, et de diminuer les mensualités afin de donner de l’air à son budget. Le rachat de prêts permet de baisser les mensualités mais augmente le coût total du crédit car la durée de prêt est rallongée.

Posté le 08 Avril 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Pouvoir d'achat : augmentation [..]

Rachat de crédit : quels [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.