Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien
Renégocier mon crédit
Construire

FBF : 30.5% des ménages détenaient un crédit immobilier en 2010

30.5% des ménages ont un crédit immobilier

La part de ménages qui détenaient un crédit immobilier en 2010 a légèrement reculé par rapport à 2009 (à 30.5%, contre 30.8% un an plus tôt), selon une étude réalisée par l'Observatoire des crédits aux ménages et publiée par la Fédération bancaire française (FBF).

La proportion de crédits à la consommation affiche elle un recul plus net, passant de 31.7% en 2009 à 30.1% en 2010. De manière générale, 49.5% des ménages avaient un crédit l'an dernier, contre 50.8% il y a deux ans.

Concrètement, parmi les ménages qui détenaient un crédit immobilier, 23.2% étaient accédants à la propriété, ce qui s'explique par les mesures instaurées par les pouvoirs publics et des conditions de crédit avantageuses. Il s'agit de « l'un des taux les plus importants de ces dernières années ».

En revanche, le taux de crédits à la consommation s'affiche en baisse, conséquence « de deux années de crise et de l'évolution de l'usage que font les ménages de ce type de crédit ». Les financements de loisirs et de vacances affichent en effet un repli à 13.8% en 2010 (contre 15.8% un an plus tôt).

Concernant la situation financière des ménages, 54.7% « se considèrent à l'aise ou considèrent que leur budget est suffisant » (contre 50% en 2008). A l'inverse, ils sont désormais 40.4% à penser que leur situation s'est détériorée, contre 43.3% en 2009 et 40.4% en 2008.

Pour 2011, la proportion des ménages qui ont l'intention de souscrire un crédit est en revanche en baisse. Pour les crédits conso, la proportion atteint 4.1%, contre 4.4% en 2009. Pour les crédits immobiliers, elle descend à 4.8%, contre 5.6% un an auparavant. « Il semble en effet que les ménages aient été très nombreux à réaliser leurs projets immobiliers par anticipation fin 2010, du fait de conditions de crédit attractives, mais aussi pour bénéficier de certains avantages avant leur disparition ou leur réduction au 1er janvier 2011 ».

Conséquence : la demande sera moins importante en ce début d'année, d'autant que le flou autour du marché immobilier devrait rendre les futurs acheteurs un peu plus frileux.

Posté le 01 Février 2011 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,85% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités