Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Acheter un bien
Renégocier mon crédit
Construire

Immo : baisse des taux, hausse des prix, la faute aux aînés ?

baisse taux et hausse prix, la faute aux aînés ?

Une étude récente de la Banque de France publiée sur les impacts macroéconomiques du vieillissement de la population amène quelques éléments nouveaux permettant d’expliquer la hausse des prix et la baisse des taux du crédit immobilier. Ces indicateurs seraient en effet liés assez étroitement au vieillissement de la population en France, comme dans l’ensemble des pays développés.

 Les conséquences du vieillissement de la population

L’étude de la Banque de France s’attache avant tout à décrire le phénomène de vieillissement de la population, qui touche aussi bien la France que d’autres pays européens ou développés, comme le Japon. Si une première explication de ce vieillissement a souvent été le baby boom, ce phénomène semble en fait plus large, car les prévisions font état d’un maintien voire d’une augmentation de ce vieillissement à partir de 2050, un moment où les cohortes du baby boom auront disparu.

En effet, le principal facteur de ce vieillissement de la population est l’allongement de la durée de vie, qui dépassera les 90 ans à la fin du siècle, entraînant des bouleversements importants sur la société, mais aussi sur l’économie, et notamment sur le taux immobilier et les prix des biens immobiliers.

 L’impact sur les taux d’intérêt bas

D’après cette étude de la Banque de France, qui se base sur un grand nombre d’indicateurs liés à la démographie et l’économie, l’un des principaux facteurs expliquant la baisse des taux d’intérêt, et le maintien de ces taux à long terme assez bas, est une hausse du niveau de l’épargne. En effet, cette hausse de l’offre de capitaux entraîne une diminution du taux du crédit immobilier. Le vieillissement de la population a pour conséquence un allongement du temps passé à la retraite, et donc davantage d’argent mis de côté pour se préparer à ces années de vie. Un accroissement de l’épargne est donc logiquement mis en place, en prévision de ces années de retraite. Cette tendance qui entraîne une baisse des taux de prêt immobilier, devrait se poursuivre au-delà de 2030 selon l’étude.

 L’impact du vieillissement sur les prix de l’immobilier

Ce vieillissement de la population a une autre conséquence, touchant au prix de l’immobilier. En effet, l’étude de la Banque de France souligne que cette baisse des taux d’intérêt impacte à terme l’immobilier, en poussant les prix à la hausse. Avec des prêts immobiliers qui connaissent actuellement leur meilleur taux, la demande de logements est en hausse, et logiquement, les prix augmentent. L’impact de ce vieillissement sur les prix serait tel que d’après l’étude 85% de la hausse des prix de l’immobilier peut être expliquée par cette évolution démographique.

Posté le 02 Juillet 2019 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

3,45% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités