ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immo : ces nouvelles destinations prisées par les accédants d'Ile-de-France

Immo : ces nouvelles destinations prisées par les accédants d'Ile-de-France

Les destinations prisées par les Franciliens

Plus que jamais enclins à déménager après les confinements de 2020, les Franciliens regardent désormais au-delà des frontières de la région parisienne. Selon une étude des Notaires de France relayée par Capital, ils sont nombreux à cibler des secteurs moins densément peuplés et plus abordables afin de s’offrir des biens plus généreux en surface grâce aux taux bas du crédit immobilier. 

 

Cap sur les départements voisins… et au-delà

Premier constat : les grandes métropoles n’ont plus le vent en poupe. Les Franciliens plébiscitent désormais des zones un peu plus éloignées de la capitale. Ainsi, les futurs acquéreurs de région parisienne privilégient les départements limitrophes de l’Ile-de-France, et en particulier les zones rurales. Avec un taux de 30% et de 28%, l’Eure-et-Loir et l’Yonne sont ceux qui enregistrent le plus grand taux d’acheteurs franciliens. De manière générale, la proportion d’acheteurs parisiens est à la hausse dans l’ensemble de ces zones voisines : par rapport à l’année dernière, elle a augmenté de 9% dans l’Yonne, de 6% dans l’Orne, le Loiret et l’Eure et de 3% dans l’Eure-et-Loir. D’autres départements plus surprenants encore comme la Creuse, le Lot et la Corse du Sud ont eux aussi attiré davantage de Franciliens en 2020. 

Une tendance qui n’influe pas sur les prix de l’immobilier

En revanche, les flux des Parisiens et leur tendance à plébisciter un département plutôt qu'un autre n’explique pas la hausse des prix de certaines villes. À Nantes, par exemple, ils ont augmenté de plus de 13%, alors que seulement 6% des acheteurs de Loire Atlantique étaient Franciliens. A contrario, alors qu’ils sont de plus en plus nombreux dans le Morbihan, en Vendée et en Charente-Maritime, ces trois départements n’accusent pas une réelle hausse des prix. Le Parisien qui tire les tarifs de la pierre vers le haut relève parfois plus de la légende que de la réalité ! Pour une recherche de biens efficace, il est conseillé de faire estimer sa capacité d’emprunt. Un outil de simulation gratuit est mis à disposition pour permettre d’évaluer sa capacité d’emprunt en fonction de ses charges et de ses revenus. Il est également possible de faire appel à un spécialiste du financement. Celui-ci va procéder à une simulation plus poussée de la capacité d’emprunt. Une fois l’enveloppe budgétaire définie, le futur emprunteur peut entamer sa recherche de biens sereinement. 

Les raisons de l’exode francilien

Si les Franciliens se sont réconciliés avec une vie loin du tumulte parisien et en dehors des grandes métropoles, c’est surtout parce qu’ils sont séduits par les prix bas des départements voisins. Rappelons qu’en 25 ans, le prix de l’immobilier a été multiplié par cinq dans la capitale et qu’il a emporté dans son sillage toute la région parisienne ! Avec un déménagement en province, ces foyers peuvent à la fois bénéficier d’un cadre de vie plus agréable, d’un logement plus grand et ils ont aussi l’opportunité d’accéder à la propriété en profitant des niveaux bas actuels des taux de prêt immobilier (1,20% en moyenne selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA).

Posté le 05 Janvier 2021 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Grand Paris Express : les 3 [..]

Immo : le boom des appartements [..]

Taux immobilier actuel
0,80
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.