ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immo : les Français de moins en moins propriétaires

Immo : les Français de moins en moins propriétaires

La part des propriétaires est basse par rapport aux autres pays européens.

Entre la hausse des prix de l’immobilier, la baisse des taux d’intérêts, où en est la part des propriétaires en France ? En légère baisse à en juger les derniers chiffres de l’Insee, qui notent par ailleurs un resserrement entre les générations. Explications. 

La France en dessous de la moyenne européenne

La France est l’un des pays d’Europe où le taux de propriétaires est le plus faible, comme le rappelle Eurostat (moins des deux tiers des Français). Il a même reculé à 61,6% en 2018 d’après l’Insee, alors qu’il était de 62,7% l’année précédente. Si l’on se focalise sur les propriétaires de leur résidence principale, les chiffres passent sous les 60% (57,7%). C’est sous la moyenne européenne (70%) et des pays voisins comme l’Italie et l’Espagne, où près des trois quarts de la population est propriétaire d’un bien. Si les taux du crédit immobilier ne sont pas en cause, tant ils sont bas depuis plusieurs mois, c’est davantage la fragilisation des aides aux acquéreurs qui a douché l’enthousiasme des Français, qui avaient adhéré massivement au prêt à taux zéro à la fin des années 2000. Depuis, le PTZ s’est recroquevillé sur les logements neufs ou remis à neuf principalement, ce qui a exclu une bonne partie du parc immobilier hexagonal. D’autant que les prix pratiqués dans le neuf sont supérieurs à ceux que l’on trouve dans l’immobilier ancien. 

Les plus de 40 ans ont plus de difficulté à accéder à la propriété...

La nouveauté à la lecture des chiffres de l’Insee sur le rapport des Français à la propriété, c’est la tendance observée chez les plus de 40 ans, d’ordinaire des classes d’âge très fortement propriétaires. Le taux de propriétaires chez les quinquagénaires a reculé de 6,8 points (à 65,8%), de 7,4 points chez les sexagénaires (68,8%). Un changement de comportement ou une difficulté accrue en raison des prix qui montent, sachant que l’accès au crédit immobilier est plus difficile avec l’âge. 

… au contraire des plus jeunes

De ce fait, l’écart entre le taux de propriétaires des jeunes et des moins jeunes se resserre, car dans le même temps la part des trentenaires augmente (+4,7 points) pour atteindre 55%. Même phénomène chez les moins de 30 ans (+6,4 points). S’ils sont eux aussi impactés par la hausse des prix, ils bénéficient pleinement de la baisse des taux du prêt immobilier, désormais à 1,44% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Les établissements prêteurs se disputent en effet les jeunes foyers les plus aisés, leur réservant leurs offres les plus alléchantes.

Mais il ne faut pas pour autant que les profils qui ne correspondent pas aux préférences des banques perdent espoir. En effet, faire appel à un courtier en crédit immobilier peut aider à appuyer certains dossiers car celui-ci va mettre en valeur les points forts de l'emprunteur. Bénéficier de l'expertise de professionnels du crédit est un moyen de réaliser un projet immobilier malgré la singularité de certains profils.

Posté le 02 Janvier 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier : les prix [..]

Achat immo : les agents [..]

Taux immobilier actuel
0,77
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.