ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immo : les prix de l'immobilier toujours orientés à la hausse

Immo : les prix de l'immobilier toujours orientés à la hausse

Analyse des prix de l'immobilier

Les prix de l’immobilier continuent de monter malgré une crise sanitaire toujours bien présente et qui pèse sur l’économie française. En avril, le baromètre LPI-SeLoger continue de souligner l’attrait pour les maisons et le succès de certaines grandes métropoles en province, sur fond de taux bas du crédit immobilier. 

 

+5,8% en seulement trois mois

La solidité de la pierre n’est pas un mythe, c’est une réalité éclatante que la crise sanitaire n’a fait que souligner. Cette solidité a été éprouvée à l’arrivée de la Covid-19 l’an dernier avec des prix de l’immobilier qui s’étaient maintenus à des niveaux élevés malgré un ralentissement de la hausse, après une année 2019 euphorique. Depuis début 2021 et malgré l’enlisement de la crise sanitaire, le baromètre LPI-SeLoger note que l’immobilier ancien demeure attractif et a même repris un rythme de progression soutenu côté tarifs. Le prix moyen du mètre carré a ainsi évolué de 5,8% sur un an à 3 655€, mais il a gagné 3% rien que sur les trois derniers mois ! 

La pénurie de l’offre en cause

La valorisation des prix de l’immobilier mesurée en avril tient toujours au succès des maisons, dont l’évolution sur un an dépasse 6% et la progression sur un trimestre de près de 5% à 3 331€/m² en moyenne ! À côté, la courbe des appartements anciens (+5,6% sur un an, +1,7% sur trois mois) paraîtrait presque mineure, elle qui approche les 4 000€/m². Mais comment s’explique cette accélération de la hausse des prix dans un contexte d’incertitudes et de récession économique ? Le rapport entre l’offre et la demande. La pénurie de l’offre conforte les vendeurs dans leur position de force pour négocier avec des acquéreurs toujours plus nombreux. Preuve en est, les marges de négociation sont réduites, sous les 3% pour un appartement en Île-de-France, en Rhône-Alpes, en PACA ou encore en Aquitaine et même sous les 2% en Haute-Normandie. 

Crédit immobilier : les taux bas soutiennent la demande

L’autre phénomène qui maintient la dynamique des prix, ce sont les taux bas du crédit immobilier. Comment ? En maintenant une forte demande grâce à l’effet d’aubaine d’un financement peu coûteux. Avec un taux de prêt immobilier à seulement 1,01% en moyenne sur 20 ans, un financement de 300 000€ ne dépassera pas 31 500€ hors assurance ! Une économie qui ne sera pas de trop pour acheter un appartement ancien dans la métropole de Nantes, Rennes ou Strasbourg, où les tarifs ont bondi de plus de 10% en un an. Les maisons ont connu la même frénésie dans les agglomérations de Lyon, Nice, Aix-Marseille ou Toulouse. Pour avoir une idée sur le financement de son projet, des outils de simulation de prêt immobilier sont mis à disposition pour permettre de calculer rapidement et gratuitement sa mensualité, son taux d'endettement ou encore ses frais de notaire.

Posté le 03 Mai 2021 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Valeur verte : un critère de [..]

Immo : 5 points de vigilance [..]

Taux immobilier actuel
0,75
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.