ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier ancien : les prémices d'un ralentissement en 2020

Immobilier ancien : les prémices d'un ralentissement en 2020

ralentissement de l'immobilier ancien pour 2020 ?

Le dernier baromètre LPI-SeLoger relève de nouvelles hausses de prix malgré un rythme moins soutenu, et table sur une baisse de l’activité sur le marché de l’immobilier ancien en 2020. Néanmoins, les acquéreurs pourront toujours financer leur projet à des conditions avantageuses !

5 à 8% de transactions en moins en 2020

Il est permis de penser que le marché immobilier ancien a atteint un pic en 2019. D’après le dernier baromètre LPI-SeLoger, les transactions devraient ralentir en 2020. Une baisse de 5 à 8% d’après le professeur d’économie et spécialiste de l’immobilier Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger. Il évoque d’ailleurs un ralentissement déjà observé dans un tiers des régions de France. Le durcissement de l’accès au crédit immobilier consécutif aux recommandations du Haut conseil de stabilité financière n’y est sans doute pas étranger, tout comme la hausse des prix qui se poursuit. Sur les trois derniers mois, le prix du mètre carré dans l’ancien a pris 1% en moyenne sur le territoire, et les vendeurs restent en position de force comme en témoignent des marges de négociation au plus bas (3,8% seulement).

Villeurbanne en croissance à deux chiffres

En matière de prix, l’heure est à l’apaisement après des périodes récentes euphoriques. La progression s’est notamment atténuée à Bordeaux après l’effet TGV (+1,6% sur un an pour un appartement), tout comme à Strasbourg ou Nice (+0,9%). En revanche, des agglomérations comme Lyon (+7,8%), Rennes (+9,1%), Toulouse (+9,5%) et Brest (+11,7%) affichent une dynamique spectaculaire ! La palme reste toutefois à Villeurbanne (+13,5%), qui attise l’intérêt des acquéreurs en région lyonnaise. Le baromètre LPI-SeLoger situe la moyenne des prix dans l’ancien à 3414€/m², un montant tout proche de ce que l’on constate dans l’Eurométropole de Strasbourg (3460€/m²) et légèrement supérieur à ce qui se pratique à Aix-Marseille-Provence (3247€/m²) et dans la métropole montpelliéraine (3297€/m²).

Un 2 pièces à moins de 150 000€ en moyenne à Lille ou Grenoble

Avec un crédit immobilier de 150 000€, peut-on acheter un appartement 2 pièces de 50 m² dans ces grandes villes ? Oui à Rouen (113 000€ environ), Grenoble (135 300€) et même Lille (143 000€), et oui à Nantes (187 250€) ou Lyon (209 350€), en complétant le financement par un apport personnel. Dans le Grand Paris, en revanche, il faudra doubler le montant du prêt immobilier (364 250€ pour 50 m²) ! Avec un taux moyen à 1,13% d’après le dernier Observatoire Crédit Logement/CSA, le prêt immobilier demeure attractif et avantageux !

Posté le 10 Février 2020 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Crédit immobilier : taux en [..]

Immobilier : que peut-on [..]

Taux immobilier actuel
0,77
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.