ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Pouvoir d'achat immobilier : quelle évolution pour les Français?

Pouvoir d'achat immobilier : quelle évolution pour les Français?

 Deux études pour le prix d’une… En cette rentrée, Empruntis a publié simultanément deux enquêtes immobilières en s’appuyant sur ses propres statistiques. Le courtier en ligne s’est posé deux questions : comment a évolué le pouvoir d’achat immobilier des Français, et quelles sont les intentions d’achat des Franciliens ? Réponses ci-dessous. 

Un pouvoir d’achat immo en hausse

Tout d’abord, le contexte. Ainsi que le rappelle Empruntis, les taux d’intérêt ne devraient vraisemblablement pas descendre davantage (2.60 % sur 15 ans et 2.90 % sur 20 ans). Il s’agit de niveaux historiquement bas, favorables à la renégociation de crédit. Parallèlement, les prix de la pierre sont en légère baisse au premier semestre 2014. 

Conséquence de cette double baisse : les ménages ont gagné en pouvoir d’achat immobilier depuis septembre 2013. Même à Paris. Si le pouvoir d’achat en m2 y reste largement inférieur à celui des autres grandes agglomérations françaises (40 m2 contre 69 m2 à Rennes), la capitale enregistre la plus forte hausse sur un an (+5.4 %). 

Marseille tire également son épingle du jeu sur cette période. La cité phocéenne enregistre une hausse de 4.7 % à 60 m2, devant Nice (+3.4 %). Quant à Rennes, la ville « où il fait bon vivre » (devant Nantes et Strasbourg), elle n’enregistre qu’une hausse minime de 0.8 %. 

Le « 7-7 », champion des départements franciliens

Les chiffres sont clairs : l’immense majorité des Franciliens souhaitent rester en région parisienne. Bémol : tous ne peuvent pas acheter dans leur département d’habitation. 

Paris en est l’exemple parfait. Il s’agit du « département le plus cher de France, est aussi celui où il est le plus difficile de rester et où l’on projette le moins d’acheter ». Juste un chiffre : un ménage parisien qui achète dans la capitale perçoit chaque mois 7 839 € en moyenne…

 Et le département le moins cher, quel est-il ? Il s’agit de la Seine-et-Marne. C’est aussi celui où ses habitants envisagent le plus de rester (près de 88 %, devant l’Essonne, le Val-d’Oise et les Yvelines qui s’établissent tous au-dessus des 80 %).

 Il est à noter que la petite couronne rencontre beaucoup moins de succès. La proportion d’acheteurs ne souhaitant pas quitter leur département ne dépasse pas les 70 % (68.63 % dans le Val-de-Marne, 66.94 % en Seine-Saint-Denis et 64.43 % dans les Hauts-de-Seine).

 Des résultats qui restent malgré tout supérieurs à ceux de la capitale. La proportion de ménages qui envisagent d’y acheter leur logement n’atteint que… 56.22 %

Posté le 06 Octobre 2014 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Taux immobiliers : une [..]

Immo : ce qui change pour vous [..]

Taux immobilier actuel
0,80
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.