ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier : après une séparation, les hommes gardent le logement familial

Immobilier : après une séparation, les hommes gardent le logement familial

On pourrait penser le contraire, mais non... Après une séparation (divorce ou Pacs), ce sont les hommes qui conservent le bien familial qu'ils occupaient en couple. Tel est le résultat d'une récente étude publiée par l'Insee. 

Le logement familial est toujours occupé 1 an après la séparation 

Dans la grande majorité des cas (75% des couples ayant rompu entre 2011 et 2014), le bien n'est pas revendu 1 an après le divorce ou la rupture du Pacs. La proportion de couples ayant quitté leur logement après une séparation n'atteint que 20%. Les 5% restants ? Ils concernent des couples séparés mais... vivant encore sous le même toit, pour des raisons économiques. 

Mais ces situations ne sont pas permanentes. Quatre ans après la séparation, la moitié des biens ne sont plus habités par aucun des conjoints. Parmi les conjoints vivant encore dans l'habitation, 27% sont des hommes et 22% des femmes. 

Les hommes gardent plus souvent le logement familial

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce sont bel et bien les hommes qui conservent majoritairement le logement familial à 43%, contre 32% pour les femmes.  

Une différence de 11 points donc, qui s'étend dans les zones rurales à 22 points :

  • dans 56% des cas, les hommes gardent l'habitation ;

  • dans 34%, ce sont les femmes ; 

  • dans 6% des cas, les 2 restent ensemble dans le même logement ; 

  • la proportion des conjoints quittant tous les 2 le logement ne représente que 4%. 

Le salaire, le point crucial

La question, désormais, est : pourquoi les hommes « restent » davantage que les femmes ? Selon l'institut statistique, la réponse est à voir du côté des salaires, et non du sexe des conjoints. 

En clair, le conjoint disposant des revenus les plus importants garde le bien. Or, à travail égal, les femmes sont statistiquement moins bien payées que les hommes. 

« La contribution de chacun des conjoints aux revenus du couple et la localisation du logement jouent aussi sur le fait de garder ou non le logement conjugal, confirme l'Insee. Pour les unions rompues dans lesquelles l'homme contribuait pour plus de 60% aux revenus d'activité et de remplacement du couple, dans près de la moitié des cas (47%) c'est lui qui a conservé le logement après la rupture, et dans 28%, c'est la femme qui a gardé le logement ». 

Bon à savoir
Lors d'une séparation, le conjoint gardant le bien peut être amené à effectuer un rachat de soulte. En clair, il s'agit de racheter la part du patrimoine immobilier de l'autre. Un prêt immobilier peut alors être nécessaire. Pour établir votre budget, n'hésitez pas à simuler les mensualités de votre futur prêt immobilier.

Posté le 20 Juillet 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier : le gouvernement [..]

Crédit Logement : [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.