Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Immobilier : le marché reprend des couleurs

Le marché immobilier retrouve de la dynamique

Après une période creuse liée à la crise sanitaire, le marché de l’immobilier s’accélère depuis le début du premier semestre 2021. La demande sur le territoire connaît une embellie assez stupéfiante : plus 30 % par rapport à 2019. 

 

 

Les confinements : facteurs d’accélération des projets immobiliers 

La crise sanitaire a un impact considérable sur les projets immobiliers des acquéreurs. Certains types de biens et certaines localisations sont clairement privilégiés. Les acheteurs recherchent aujourd’hui des biens plus spacieux situés en banlieue parisienne ou dans les villes moyennes. On note un regain d’intérêt pour les maisons au détriment des appartements. 

À Paris et en proche banlieue, les appartements avec terrasse ou balcon sont pris d’assaut. Il faut s’éloigner jusqu’à la 2e couronne pour retrouver des prix raisonnables.

Avec l’instauration du télétravail, le marché des maisons secondaires est lui aussi florissant. Les acheteurs n’hésitent plus à acquérir des biens loin des centres économiques et à s’installer en pleine campagne. 

Les taux d’intérêts du crédit immobilier toujours bas aident largement à soutenir le marché immobilier. Le taux moyen de 1,07 % est à un minimum jamais atteint auparavant. Les banques restent ouvertes à l’octroi de crédits immobiliers. Le nombre de prêts accordés est en fort rebond, notamment en mars et en avril dernier selon l’Observatoire du Crédit Logement. Même constat du côté du Guide du Crédit. Notre baromètre des taux immobiliers indique des valeurs à la baisse depuis le début de l’année et les conditions des banques sont aujourd’hui idéales pour concrétiser un projet immobilier. 

La reprise du marché de l’immobilier avantage les vendeurs

L’immobilier est une valeur refuge en ces temps incertains et les investisseurs sont au rendez-vous. 

La forte demande tend le marché. Les prix de l’immobilier montent dans toute la France, sauf à Paris. L’offre de bien s’assèche avec un stock d’offres en baisse de 19 % sur la première moitié de 2021. C’est encore plus vrai pour les villes moyennes qui voient le nombre de biens mis sur le marché descendre de 30 %. 

C’est vraiment le moment de vendre. L’écart entre le prix de vente et le prix d’achat est de 4,5 % au national. Et surtout, les délais de vente sont faibles. Comptez 2 semaines entre la mise en vente et la signature d’un compromis. Les acheteurs craignent la flambée des prix et la raréfaction des biens. Ils préfèrent sacrifier certains de leurs critères plutôt que de passer à côté d’un bien immobilier. Une situation assez idéale qui pourrait ne pas durer en cas de retour de l’inflation. Une évolution à suivre avec attention.

Posté le 19 Juillet 2021 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités