ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier : le pouvoir d'achat des jeunes actifs s'est rétréci en 20 ans

Immobilier : le pouvoir d'achat des jeunes actifs s'est rétréci en 20 ans

Le pouvoir d'achat immobilier en baisse

Avec l’envolée des prix de l’immobilier et les salaires qui ne suivent pas toujours l’inflation, les primo-accédants connaissent une importante perte de pouvoir d’achat depuis les années 2000. Et ce malgré la baisse des taux du crédit immobilier. Une enquête Meilleurs Agents révèle que les jeunes actifs ont perdu 18 m² de surface en 20 ans, soit l’équivalent de deux pièces. 

-18 m² sur la surface d’un logement en 20 ans

Le pouvoir d’achat immobilier des adultes âgés de 18 à 29 ans a reculé de 35% selon une récente étude menée par Meilleurs Agents. Traduit en termes de surface, cela revient à une perte moyenne de -18 m². En cause, des prix immobiliers qui augmentent (+6,4% en dix ans), entre rareté de l’offre et attrait grandissant pour les métropoles. C’est sur le marché de la capitale girondine que le phénomène est le plus criant avec -31 m² en 20 ans, soit une perte de pouvoir d’achat immobilier de -54%. Il faut dire qu’à Bordeaux, le marché a connu une véritable flambée accélérée par la LGV : les prix y ont été multiplié par 4 depuis 2000 ! À Strasbourg en revanche, les prix n’ayant que modérément progressé, la perte est seulement de 4m² en 20 ans.

C’est au moment de la crise économique de 2008 que le pouvoir d’achat immobilier des Français était au plus bas, plombé par un taux de crédit immobilier supérieur à 5% en moyenne ! Heureusement les conditions d’emprunt ont fondu depuis, tombant sous les 3% en 2014 puis sous les 2% en 2016. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA le taux de crédit immobilier moyen a même atteint 1,17% en décembre 2020 ! 

Les taux de crédit immobilier au secours des acquéreurs

Si ce fort recul des taux du prêt immobilier ne compense pas en totalité l’envolée des prix observée par Meilleurs Agents, il permet toutefois de réduire fortement le différentiel. Prenons par exemple Montpellier comme « pavillon témoin », ville où le pouvoir d’achat immobilier a reculé de 32% entre 2000 et 2020. Entre 2010 et 2020, les prix dans l’ancien ont progressé de 18,8% dans la préfecture de l’Hérault, pendant que les taux du crédit immobilier reculaient de 2,02 points. Avec une capacité d’endettement hors assurance de 1 000€ pour un prêt immobilier d’une durée de 20 ans, il était possible d’emprunter 178 000€ en 2010 à 3,19%, contre 215 000€ dix ans plus tard à 1,17%. Et avec ces montants rapportés au prix de l’immobilier, il était possible de financer 71 m² en 2010… contre 73 m² en 2020. En faisant jouant la concurrence à l’aide d’un courtier en prêt immobilier, il est même possible de bénéficier d’un taux inférieur à 1% sur 20 ans et ainsi grappiller 2 mètres carrés supplémentaires !

Posté le 01 Février 2021 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Accès au crédit immobilier : [..]

Leasing immobilier : un coup de [..]

Taux immobilier actuel
0,72
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier
Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.