ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier locatif : quelle déduction fiscale pour des travaux en 2019 ?

Immobilier locatif : quelle déduction fiscale pour des travaux en 2019 ?

investissement locatif et travaux

Depuis janvier, l’instauration du prélèvement à la source impacte directement le quotidien de millions de particuliers français. L’investissement immobilier est bien entendu particulièrement concerné par ce nouveau système d’imposition, avec notamment une question qui revient souvent chez les propriétaires bailleurs : vaut-il mieux engager une rénovation pendant l’exercice 2019 ou attendre l’année suivante ?

 Mieux vaut attendre 2020

Les revenus perçus en 2018 n’étant théoriquement pas imposables, le Gouvernement a développé un système d’imposition particulier pour lutter contre les abus. En 2019, les revenus fonciers imposables seront donc déterminés après déduction de 50% des travaux réalisés en 2018 et de 50% des travaux déductibles en 2019. Pour être clair, seule la moitié du montant total des travaux engagés dans le courant de l’année pourront faire l’objet d’une déduction fiscale. À première vue, il n’y a donc aucune raison d’entamer des travaux en 2019. Pour bénéficier d’une déductibilité des travaux à hauteur de 100%, mieux vaut donc attendre 2020.

A savoir : si des travaux ont été engagés en 2018 et 2019 dans le cadre de l'investissement locatif, il sera possible de déduire la moitié des dépenses. Pour pouvoir déduire la totalité du montant des travaux sur l’impôt actuel, il est donc préférable que les dépenses 2019 n’excèdent pas celles engagées l’année précédente.

 Deux situations exceptionnelles

Certaines situations permettront cependant aux propriétaires de réaliser des travaux tout en bénéficiant d’une déductibilité totale. Il s’agit des travaux "urgents" réalisés sur des immeubles acquis avant le 1er janvier 2019 et des travaux réalisés dans des biens immobiliers locatifs acquis en 2019. Cela concerne la réparation des dégâts occasionnés par une catastrophe naturelle ou des actes de vandalisme. Sont également inclus le remplacement d’appareils dont les dysfonctionnements ne permettent plus la poursuite de la location dans les conditions prévues par le bail ou par la loi.

Posté le 14 Mars 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Immobilier : l'intérêt des [..]

L'immobilier : le placement [..]

Taux immobilier actuel
0,95
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.