ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credits > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Immobilier : les logements vacants et secondaires à Paris bientôt surtaxés

Immobilier : les logements vacants et secondaires à Paris bientôt surtaxés

Surtaxe d'habitation, le retour...  Le Conseil de Paris a voté le quadruplement de la taxe additionnelle la semaine dernière, sous l'impulsion du groupe Communiste-Front de Gauche. La mesure concerne les résidences secondaires et les logements vacants dans la capitale, mais elle doit encore être validée par le Parlement.

Qu'est-ce que la surtaxe ?

Flashback. En janvier dernier, une taxe additionnelle de 60% était adoptée afin de pousser les propriétaires de logements vacants et secondaires à mettre en location ou vendre leurs biens. Cette surtaxe n'était pas nouvelle puisqu'elle succédait à une précédente mesure, adoptée elle il y a 2 ans, et qui fixait la majoration à 20%

Pourquoi surtaxer les biens immobiliers ?

Aujourd'hui, la Mairie de Paris a souhaité aller encore plus loin en multipliant par 4 la taxe additionnelle. Les raisons constituent un éternel refrain : mettre plus de logements à disposition des acquéreurs et faire baisser les prix de la pierre.

Il faut dire le marché de la capitale est régulièrement pointé du doigt en raison de la pénurie de logements, ce qui contribue à alimenter la hausse des prix immobiliers. Selon les chiffres publiés par les notaires franciliens il y a quelques semaines, la barre symbolique des 8 900 € devrait être atteinte cet été. 

En ce sens, le Conseil de Paris a relevé la surtaxe à 250%. Mais il n'est pas encore sûr que cette mesure soit appliquée.  Elle doit encore être entérinée par le Parlement. 

Quel est le montant moyen de la surtaxe à Paris ?

Pour les propriétaires de résidences secondaires à Paris, la surtaxe atteint en moyenne 600 €. Avec la nouvelle hausse, elle s'élèverait à 2 500 €. Pour le conseiller communiste de Paris, Jacques Baudrier, « ce montant inciterait vraiment les propriétaires à louer ou vendre leur logement et ainsi libérer des milliers de logements ». La mise en location du bien peut prendre par exemple la forme d'un investissement locatif

En ce qui concerne les logements vacants, le montant moyen passerait de 1 000 € à 4 000 €. Pour information, l'Insee a évalué le nombre de biens secondaires et vacants a respectivement 110&nsp;000 et 100 000 unités.

Posté le 10 Juillet 2017 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Prêt immobilier : l'encours [..]

Assurance de prêt immobilier : [..]

Taux immobilier actuel
0,90
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.