Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Immobilier : nouvelle baisse des taux d'intérêt… la dernière ?

Img - Taux.jpg

Le printemps est généralement une période propice aux bonnes affaires pour les futurs acheteurs, et l’exercice 2014 ne déroge pas à cette règle. La preuve avec les taux d’intérêt fixes des crédits immobiliers : ils ont de nouveau baissé en mars, ce qui les rapproche de leur plus bas niveau historique.

Le mouvement n’est toutefois pas homogène. Selon la dernière enquête publiée par Empruntis.com, toutes les durées ne reculent pas de la même manière et l’exemple des durées de référence est assez éloquent. Celle de 15 ans est ainsi passée de 3.05 % à 3.00 % en moyenne (-0.05 %) tandis que celle sur 20 ans a reculé à 3.30 %, soit un repli de 0.15 % sur un mois.

Les taux minima - c’est-à-dire les taux accordés aux meilleurs dossiers - restent, eux, sous la barre des 3 % (2.50 % sur 15 ans et 2.82 % sur 20 ans). Barbara Coumaros, directrice de la communication d’Empruntis.com, revient sur les raisons de cette embellie. « Traditionnellement, le mois de mars est le mois de l’immobilier avec les salons spécialisés qui ont lieu un peu partout en France. Les banques veulent en profiter et capter un maximum de nouveaux clients », explique-t-elle.

Signe qui ne trompe pas sur la « situation ultra-favorable aux emprunteurs » : les banques n’ont pas répercuté la récente remontée à 2.13 % des OAT (obligations assimilables du trésor). Celles-ci constituent l’indice de référence du marché où les banques empruntent de l’argent avant de prêter aux particuliers et aux entreprises. En d’autres mots, les taux d’intérêt aux particuliers sont indexés indirectement sur les OAT.

 
Les taux variables, toujours aussi peu attractifs

S’il y a, en revanche, un type de taux qui ne bénéficie pas de ce contexte favorable, c’est bien le taux variable. Certes, il est en bien deçà du taux fixe avec en moyenne 2.80 % sur 15 ans et 2.90 % sur 20 ans, mais l’écart entre les deux produits n’est pas suffisant pour que le « variable » constitue une alternative intéressante pour les emprunteurs. Mais peut-être que les mois à venir changeront la donne.  

Car il subsiste une interrogation : comment vont évoluer les taux d’intérêt dans les prochaines semaines ? Bien malin celui pourra qui répondre à cette question. « Le contexte est difficile à anticiper », confirme Barbara Coumaros.

De récentes études pointaient néanmoins vers un rebond des taux d’intérêt au deuxième semestre. A partir de là, le conseil de la porte-parole d’Empruntis.com est limpide : « il est préférable pour les futurs acquéreurs ayant un projet à court terme de se positionner avant l’été ». D’autant que les banques, pour répondre à leurs objectifs de production, restent toujours à la recherche de nouveaux clients. Avis aux futurs acheteurs.



Lettre d'Empruntis – baromètres nationaux – Mars 2014

Posté le 10 Avril 2014 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités