Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Logement : la CAPEB met en garde contre le plan de rigueur

Logement

Après l'annonce du plan d'austérité visant à économiser quelques milliards d'euros en coupant dans les dépenses de l'Etat, la CAPEB, Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment réagit.

« La lutte contre les déficits publics ne doit pas nuire aux activités qui alimentent la croissance et l'emploi, tel l'artisanat du bâtiment », met en garde Patrick Liébus, président de la Confédération. Bien que celui-ci salue la « volonté du gouvernement de lutter contre les déficits publics » et de préserver, en parallèle, le moteur de la croissance, Patrick Liébus reste prudent et rappelle l'importance de la TVA à taux réduit : « Nous avons été entendus sur notre principal cheval de bataille puisque le gouvernement n'a pas touché à la TVA minorée dans le logement. Rappelons que la TVA à 5,5 % nous a permis de créer plus de 50 000 emplois depuis sa mise en place. Sa suppression entraînerait une baisse d'activité de 4,8 milliards d'euros pour la filière construction, et la perte de 40 000 emplois ».

Néanmoins le coup de rabot de 10 % au dispositif Scellier et sur le crédit d'impôt développement durable est amèrement regretté par la Confédération. « En touchant au crédit d'impôt développement durable, c'est toute l'architecture et la dynamique du Grenelle de l'Environnement qui vont subir le contrecoup d'une nouvelle diminution de l'enveloppe fiscale. Attention à la répétition des signaux négatifs qui vont inciter les particuliers à la prudence et à l'attentisme en matière d'économies d'énergies. C'est dans ces activités prometteuses que se nourrissent la croissance et donc l'emploi ! », s'inquiète Patrick Liébus.

Enfin, la limitation de l'exonération des charges sociales sur les heures supplémentaires est également un point de désaccord de la CAPEB. En effet, l'exonération risque d'entraîner « un renchérissement mécanique du coût du travail, à l'heure où les artisans sortent à peine de la crise ». L'artisanat du bâtiment est le 1er employeur de France, à ce titre il est « très sensible aux changements de fiscalité dans le domaine de la construction neuve et de la rénovation – marché détenu à 68 % par les artisans ».

Posté le 29 Aout 2011 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités