Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Logement neuf : les ventes toujours en baisse

Logement neuf

Les ventes de logements neufs continuent de baisser. Une situation qui inquiète la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI). En effet, les ventes ont enregistré une chute de 19 % au 1er semestre par rapport à la même période de 2010. Les ventes liées aux investissements locatifs sont les plus touchées : – 32 % sur la même période. De leur côté, les ventes destinées à l'accession à la propriété représentaient déjà l'an passé de « faibles volumes par rapport aux 10 dernières années », explique la FPI.

Plusieurs éléments pour expliquer cette baisse des ventes :

  • le rabotage des avantages liés au dispositif Scellier. Bien que cette niche fiscale soit encore intéressante pour les investisseurs.
  • la faible part d'accession à la propriétaire dans le neuf. Même si le PTZ + a été un franc succès, il est majoritairement utilisé par les ménages pour acheter dans l'ancien (70 %). De fait, les constructions en zones urbaines ne se sont pas développées comme escompté.
  • la hausse des prix dans le neuf, principalement sous l'effet du label BBC, qui certifie les maisons écologiques mais implique des coûts de construction plus élevés.
  • le rebond des taux d'intérêt, bien qu'ils ne soient encore à un niveau attractif.

A l'inverse, le nombre de mises en vente a progressé de 8 % en un an, à 26 699 unités. « La conjugaison de la baisse des ventes et de la hausse des mises en vente a fait progresser l'offre commerciale de 13 % pour atteindre 45 595 unités, dont environ 5 % de logements livrés. Elle représente 8 mois de ventes », ajoute la FPI.

Du côté des prix, la hausse est également de mise depuis le début de l'année 2010. Avec l'amélioration de la qualité des logements, notamment en matière de consommation énergétique, les prix ont repris 9,7 % sur 12 mois. « Les prix progressent deux fois plus vite en Ile-de-France (12,5 %) où l'offre a le plus de mal à se reconstituer, que dans le reste de la France (6,4 %) », note la FPI. La Fédération voit la baisse continue des ventes, une raison de réfléchir à l'opportunité « d'un nouveau coup de rabot du dispositif Scellier avec ses conséquences sur l'emploi, la perte de recettes qu'il entrainerait et la reprise des tensions sur les loyers ». Mais le Gouvernement, à la recherche de nouvelles rentrées financières pour endiguer son déficit, risque de passer outre cette mise en garde de la Fédération.

Posté le 08 Aout 2011 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités