Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Logement : les programmes des candidats à la présidentielle

Les programmes immobiliers des candidats

Vous hésitez à concrétiser votre projet immobilier en raison de la prochaine élection présidentielle (les 22 avril et 6 mai) ? Pour que vous ayez les idées plus claires, voici ce que nous réservent, dans le domaine immobilier, les principaux candidats s'ils sont élus.

 

Nicolas Sarkozy (UMP)

  • C'est une mesure déjà votée : la surface constructible d'un bien peut être augmentée de 30 %. La mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2013 pour une durée de trois ans. Selon le gouvernement, le dispositif doit permettre de construire 40 000 logements supplémentaires par an.

    Reste que tous les propriétaires ne pourront pas en bénéficier. C'est le cas de ceux dont le bien se situe dans les zones où des restrictions sont appliquées (zones inondables, etc.). Par ailleurs, les communes peuvent émettre leur veto, de même que les copropriétaires (dans le cadre d'une copropriété). A noter que l'obtention d'un permis de construire reste obligatoire.

  • pour « libérer du foncier », le président-candidat a annoncé la vente de 394 terrains appartenant à l'Etat.

François Hollande (PS)

  • Le candidat socialiste souhaite accélérer la construction de logements sociaux en passant de 90 000 biens construits aujourd'hui à 150 000 ;

  • Il propose, pour cela, la vente à un prix symbolique de terrains appartenant à l'Etat (jusqu'à 80 % moins cher que les prix du marché). La cession pourrait même se faire gratuitement pour les zones où les prix immobiliers sont les plus tendus ;

  • Augmentation également de la capacité financière de la Caisse des Dépôts et de la Consignation en rehaussant le plafond du Livret A à 30 000 € ;

  • Alourdissement des sanctions à l'égard des communes qui ne respectent pas le quota de 20 % de logements sociaux.

François Bayrou (Modem)

  • Non encadrement des loyers ;

  • Création d'observatoires locaux destinés à déterminer le niveau réel des prix ;

  • Lancement d'une mutuelle « d'inspiration publique » couvrant les risques locatifs ;

  • Le candidat centriste s'intéresse également à la colocation afin de lutter contre la solitude.

Eva Joly (Verts)

  • La candidate écolo souhaite rendre plus... écolo le parc de logements actuel, avec priorité aux logements plus modestes. Ce plan de rénovation doit s'étendre jusqu'en 2050 ;

  • Réquisition des logements vacants afin de remédier aux 900 000 logements en France ;

  • Construction de 500 000 logements par an, dont 160 000 logements sociaux. Douze mille d'entre eux se destinent aux jeunes ;

  • Construction de 20 000 logements très sociaux à destination des 20 000 personnes prioritaires au Dalo ;

  • Encadrement des loyers et renforcement de la loi SRU.

Marine Le Pen (Front National)

  • Refonte de la politique du logement social. L'attribution des logements sociaux ne doit pas s'effectuer selon un strict critère social. Pour Marine Le Pen, la préférence nationale doit être le premier critère. « L'objectif n'est pas de construire le plus possible de logements sociaux, mais d'attribuer les logements existants de la manière la plus juste », déclare-t-elle ;

  • Destruction des cités érigées dans les années 1950, 1960 et 1970 au profit d'un « habitat de taille et d'esthétique traditionnelles » ;

  • Création d'un « chèque premier logement » qui prendrait la forme d'un crédit d'impôt et ce, afin de favoriser la primo-accession.

Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche)

  • Pour son programme, le candidat du Front de Gauche s'appuie sur deux constats : d'une part, la cherté des prix immobilier est due à la « raréfaction organisée » ; de l'autre, le « logement est un bien fondamental qu'il ne faut pas laisser aux mains du marché ».

  • Abaissement des loyers, afin que ces derniers ne représentent que 20 % des revenus familiaux ;

  • Construction de 200 000 logements sociaux chaque année ;

  • Interdiction des expulsions ;

  • Jean-Luc Mélenchon défend également une meilleure application de la loi sur les réquisitions.

Posté le 04 Avril 2012 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités