Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

Marché immobilier : les stocks s'assèchent dans les agences !

Moins de biens à vendre, le marché au ralenti

La Covid-19 a freiné les transactions immobilières et fragilisé la capacité d’emprunt de nombreux ménages, mais il a aussi touché le stock de logements mis en vente. C’est ce que constatent plusieurs réseaux d’agences et cette situation prolonge voire creuse le déséquilibre entre l’offre et la demande. Pour les acquéreurs, la patience est plus que jamais une vertu !

 

Les professions libérales ont du mal à emprunter

Après le confinement qui avait mis sur pause le marché immobilier, les conséquences économiques de la crise sanitaire ont pesé sur les ménages les plus modestes et ceux touchés par des pertes de revenus. Leurs chances d’obtenir un crédit immobilier ont alors diminuées. Ce qu’observent les acteurs de l’immobilier, c’est une érosion des primo-accédants, mais aussi une disparition des professions libérales, sans doute la catégorie qui a le moins bénéficié des dispositifs gouvernementaux en soutien des entreprises face à la Covid-19. 

Les difficultés du neuf renforcent la baisse des stocks

La demande a toutefois été dopée par les effets psychologiques du confinement. Les citadins sont en effet devenus soudainement plus soucieux de disposer de davantage de surface et d’un extérieur ! Mais encore faut-il trouver son bonheur sur le marché, car les vendeurs eux n’ont pas attendu de seconde vague pour se reconfiner… Century 21, Laforêt Immobilier et Orpi indiquent en effet que les biens en vente sont moins nombreux aujourd’hui qu’avant la crise sanitaire. Ces trois réseaux d’agences immobilières enregistrent pourtant des demandes d’estimations et des mandats en progression, mais le rebond post-confinement a « puisé » dans le stock davantage que d’ordinaire. Et cela est corrélé à la perte de vitesse de la construction neuve, antérieure à l’irruption de la Covid-19 en raison de permis de construire ralentis par la perspective des élections municipales. 

Le moment de constituer un apport personnel

Pour les acquéreurs, ce contexte prolonge une situation problématique : la tension sur l’offre qui maintient la courbe des prix vers le haut. En clair, la crise sanitaire ne facilite pas la négociation… Cette période est néanmoins l’occasion pour les candidats à l’achat de préparer leur projet, surtout si ce dernier est financé par un crédit immobilier. L’apport personnel déjà très apprécié par les établissements prêteurs est devenu incontournable depuis les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière de décembre 2019. Il permet de financer a minima les frais de notaire et de garantie. Pour avoir une idée du montant des frais de notaire, un outil de simulation gratuit est mis à disposition. Ces frais sont calculés en fonction de la nature du bien (neuf ou ancien) ainsi que de sa localisation.

Posté le 28 Octobre 2020 © Guide du crédit

🎉 Profitez de notre expertise au meilleur taux !

Taux immobilier actuel

1,10% sur 20 ans

Taux fixe régionaux hors assurance et selon profil

Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt
Calcul prêt à taux zéro
Calcul frais de notaire
  • Simulation prêt immobilier

Nos dernières actualités