ouvrir le menu principal Guide du Crédit
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Pret immobilier > Actualités crédit immobilier > Crédit immobilier : Déduire de ses impôts les intérêts du prêt immobilier ?

Crédit immobilier : Déduire de ses impôts les intérêts du prêt immobilier ?

déduire les intérêts crédit immobilier en 2018 est-ce possible

2017 était la dernière année où vous pouviez bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’acquisition ou la construction d’une résidence principale. Vous pouvez néanmoins continuer à bénéficier de ce type d’avantage, mais seulement dans le cadre d’un investissement locatif.

Les dispositifs de crédit d’impôt

En 2018, la déduction des intérêts du crédit immobilier pour la déclaration d’impôt se termine. Elle était liée aux prêts contractés entre mai 2007 et septembre 2011, date à laquelle le prêt à taux zéro ou PTZ a pris le relais. Idem pour les logements neufs et labellisés BBC (basse consommation énergétique) dont on pouvait déduire 40% des intérêts sur une période de sept années. Désormais, pour obtenir des réductions d’impôt avantageuses, il faut se tourner vers l’investissement locatif dans l’ancien comme dans le neuf.

Des avantages fiscaux de l’investissement locatif

Si vous décidez d’acquérir un bien immobilier pour le mettre à la location, vous pouvez déduire de vos revenus fonciers le montant des intérêts du prêt immobilier que vous avez souscrit à cet effet. De plus, vous pouvez également retrancher les frais engagés pour le crédit immobilier : frais de dossier, mise en place d’une caution, inscription au registre des hypothèques, commissions et agios bancaires et même l’assurance emprunteur. Pensez-y lors du montage financier de votre projet !

Notez qu’il arrive parfois que le bien peine à être loué et que vous vous retrouviez avec un excédent de charges. Dans ce cas, vous pouvez aussi déduire cet excédent de votre revenu global, dans la limite de 10 700 euros, mais pas les intérêts du crédit (selon le site impots-gouv.fr). Attention, ce dispositif fonctionne tant que votre bien est loué. Si vous arrêtez sa location, les intérêts d’emprunt cessent d’être déductibles.

Sachez également que vous pouvez obtenir des réductions d’impôt en réalisant un investissement locatif par le biais de dispositifs spécifiques de défiscalisation. Il en existe trois principaux. La loi Malraux concerne l’achat et la rénovation d’un appartement ancien sur un site remarquable comme un centre historique. La loi Bouvard se rapporte aux locations meublées et la loi Pinel (reconduite en 2018), la construction et l’acquisition d’un logement neuf dédié au locatif en zone de tension – les grandes agglomérations.

Posté le 09 Avril 2018 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Les Français et le logement : [..]

Assurance emprunteur : Comment [..]

Taux immobilier actuel
0,66
Comparez les taux actuels
Capacité d'emprunt Calcul prêt à taux zéro Calcul frais de notaire
Simulation prêt immobilier

- Publicité -

Comparaison des offres de crédit immobilier
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez les réponses de financement à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.