ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Pouvoir d'achat : augmentation de 2% prévue pour 2019

Pouvoir d'achat : augmentation de 2% prévue pour 2019

2% d’augmentation du pouvoir d’achat des Français pour 2019, c’est ce qu’annonce François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France dans sa traditionnelle « lettre » annuelle destinée au président de la République. Une augmentation rendue possible grâce à l’euro qui permet de contenir l’inflation.

 

Un pouvoir d’achat en hausse depuis le passage à l’euro

Selon la Banque de France, le pouvoir d’achat des Français n’a cessé d’augmenter depuis l’instauration de l’euro en 1999. Les ménages ont gagné 20% de pouvoir d’achat, contre 12% en zone euro depuis 20 ans. Et 2019 devrait continuer dans cette lancée avec une croissance prévue autour de 2%.

« L’euro a délivré ses deux promesses fondatrices : la stabilité des prix avec une inflation moyenne de 1,7% par an en Europe […] et la stabilité des changes » déclare François Villeroy de Galhau. La monnaie unique a donc permis de contenir l’augmentation annuelle des prix. Le gouverneur de la Banque de France consent, aux micros de France Inter, que « les ressentis peuvent être différents » faisant référence au mouvement des Gilets jaunes.

Une augmentation à nuancer

Le gouverneur de la Banque de France reste prudent. Il précise que sa déclaration est à « prendre avec beaucoup de mesure parce que le pouvoir d’achat est un sujet sensible ». Si les chiffres semblent rendre compte d’une amélioration de la situation des ménages de France, le ressenti est quant à lui différent. Un sondage de 2018 indique que 66% des Français estiment que leur pouvoir d’achat a baissé en 2018 et 57% pensent que 2019 sera tout autant négative.

Ce ressenti s’explique par l’augmentation des dépenses incompressibles telles que : le loyer, l’électricité, le gaz, l’eau, etc. Celles-ci représentaient 13% environ du revenu disponible dans les années 1960 à 30% en 2016 selon l’Insee.

Lorsque le reste à vivre est faible, la situation peut vite se dégrader. Toutefois, il existe certaines mesures qui permettent d’éviter l’endettement. Tout d’abord, il est important de restructurer son budget :

  • Déterminer ses charges fixes afin de mieux anticiper les dépenses ;
  • Donner de l’air à son budget en réduisant les achat inutiles (dans la mesure du possible) ;

Recourir au rachat de crédit permet quant à lui de réduire ses mensualités dans le cas où plusieurs prêts ont été souscrits. Le rachat de crédits est une solution de refinancement qui permet à l’emprunteur de réunir ses prêts en cours en un seul. Le nouvel établissement solde les anciens crédits. Il est possible de modifier le nouveau contrat en ramenant les mensualités à la hausse ou à la baisse. En contrepartie de la diminution des mensualités, la durée de prêt s’allonge ce qui augmente inévitablement le coût total du crédit. Cela permet néanmoins de se dégager du reste à vivre et d’éviter dans les cas les plus extrêmes de tomber dans le surendettement.

Posté le 12 Avril 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Pouvoir d'achat : les réformes [..]

Découvert bancaire : le [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.