ouvrir le menu principal Guide du Crédit mob rechercher
fermer
Actualités du crédit
Credit / Pret > Rachat de credit > Actualités rachat de credit > Pouvoir d'achat : les associations de consommateurs contestent la hausse

Pouvoir d'achat : les associations de consommateurs contestent la hausse

associations et hausse du pouvoir d'achat contestée

Si l’Insee est confiant pour le pouvoir d’achat des Français chiffres à l'appui, les associations de consommateurs ne partagent pas son avis. Qu’en est-il réellement ? Les avis divergent sur la bonne méthode pour mesurer le reste à vivre des Français… Une certitude : le rachat de crédit permet de dégager du reste à vivre lorsque celui-ci est amputé par de trop nombreuses mensualités de crédits.

 Le pouvoir d’achat selon l’Insee

Le pouvoir d’achat, c’est-à-dire ce que l’on peut acheter ou consommer selon ses revenus, est calculé par l’Insee en prenant en compte l’évolution des prix et celle des salaires. Si les prix augmentent mais pas les salaires, le pouvoir d’achat baisse. Si les salaires augmentent mais pas les prix, le pouvoir d’achat augmente. Très simple en apparence.

 Alors, hausse ou pas hausse ?

L’Insee annonce une augmentation de 1,4% en 2018 et affiche des prévisions d’augmentation de 2% pour l’année 2019. Or, les principales associations de consommateurs (UFC Que Choisir et 60 millions de consommateurs notamment) contestent ces chiffres et annoncent même une stagnation du pouvoir d’achat depuis 10 ans. Pourquoi ? Parce qu’elles s’appuient sur une méthode de calcul différente.

 L’unite de consommation change la donne

Les associations de consommateurs privilégient une méthode de calcul basée sur une "Unité de Consommation". Ce système de calcul et de pondération permet de comparer les niveaux de vie de ménages différents selon leur taille ou leur composition. Cela permet ainsi d’étendre les calculs à tous les types de ménages. D’après cette méthode de calcul, le pouvoir d’achat a augmenté de 0,1% par an depuis 2008. Enfin, d’après l’association 60 millions de consommateurs, l’Insee ne tient pas compte des dépenses contraintes comme les frais de logement (gaz ou l’électricité) qui ont beaucoup augmenté ces dernières années ainsi que les coûts de transport, d’abonnements internet ou autres assurances d’habitation ou de véhicules.

 Le rachat de crédit pour réduire ses dépenses mensuelles

Pour dégager du reste à vivre sans bénéficier d’une augmentation de salaire, il faut réduire ses dépenses fixes. C’est ce que permet le rachat de crédit, une opération qui consiste à rassembler ses différentes échéances en cours (son crédit immobilier, son prêt auto, etc.) pour obtenir une mensualité unique. Une mensualité allégée par rapport aux précédentes échéances, en allongeant la durée de remboursement. Le montant dégagé chaque mois pourra ainsi apporter une respiration dans le budget mensuel d’une famille.

Posté le 07 Février 2019 © Guide du crédit

Retour au sommaire des actualités

Facebook Twitter Google+ Envoyer par mail

Nous avons sélectionné pour vous les dernières actualités du marché :

Budget, pouvoir d'achat : un [..]

Loi EGalim : la fin des supers [..]

Regroupement
de crédits
Niveau d'endettement Calcul frais d'hypothèque
Simulation rachat de crédit
Comparez les offres de rachat de crédit
  • Vous remplissez votre dossier,
  • Nous comparons gratuitement les offres des banques,
  • Vous obtenez une réponse immédiate à votre demande !
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.